12e Opération Rosa Mystica dans l’île de Mindanao à Polomolok – N° 07 : samedi 14 avril 2018

Changement de lieu pour cette nou­velle journée. 

Avec quelques volon­taires, nous nous retrou­vons à Sarangani dans l’enceinte du Capitole où s’était tenue la mis­sion de l’année der­nière. C’est en quelque sorte la conti­nua­tion de cette der­nière car nos patients sont presque tous des enfants avec des « besoins spé­ciaux » comme on les appelle ici. Il s’agit d’une par­tie des enfants très lour­de­ment han­di­ca­pés que nous avions soignés. 

Une volon­taire qui avait pas­sé 5 mois auprès des équipes d’Acim Asia pour étu­dier les besoins de ces enfants qui sem­blaient man­quer de tout était ravie de revoir cer­tains de ses « petits pro­té­gés » en atten­dant de trou­ver des fonds pour les aider (mer­ci à ceux qui pour­ront les aider). C’est l’occasion de mon­trer à ces familles que nous sommes à leurs côtés pour por­ter leur croix, et de voir aus­si, par leur témoi­gnage, l’importance de notre action. 

Nous sommes éga­le­ment ravis de retrou­ver Asma, la col­la­bo­ra­trice du Gouverneur, en charge des pro­grammes d’aide aux communautés 

Septième journée : samedi 14 avril 2018

Le Docteur Viray est fidèle au poste et assure l’ensemble des consul­ta­tions. Les enfants ayant besoin de soins de kiné­si­thé­ra­pie peuvent béné­fi­cier immé­dia­te­ment des ser­vices de Nen, le kiné­si­thé­ra­peute employé par la pro­vince, et de Theresia, volon­taire alle­mande. Cette der­nière essaye de faire mar­cher un enfant et de lui apprendre à mettre un pied devant l’autre. S’il béné­fi­cie de soins kinés quo­ti­diens, elle estime qu’il sera en capa­ci­té de mar­cher. Mais faute de moyens, Nen ne peut aller qu’une fois par tri­mestre dans chaque muni­ci­pa­li­té pour for­mer les mamans, à charge pour elles de faire tra­vailler elles-​mêmes les enfants. Mais com­bien le font-​elles quotidiennement ?

L’armée a éga­le­ment mis à dis­po­si­tion un den­tiste dont quelques patients ont ain­si pu béné­fi­cier. Notre der­nier patient est une per­sonne très âgée. Sa ten­sion est exces­si­ve­ment éle­vée. Le Docteur Viray demande à ce qu’il soit conduit en urgence à l’hôpital. Elle craint qu’il fasse un AVC. Il est remis entre les mains d’un méde­cin avec lequel Acim Asia tra­vaille régulièrement.

Une autre urgence attend l’équipe : alors que nous retour­nons au bureau de General Santos, Yolly nous informe qu’un patient doit être trans­fé­rer à Davao qui dis­pose de ser­vices hos­pi­ta­liers plus poin­tus et néces­saires à son état. Il est très oné­reux de louer une ambu­lance et les ser­vices d’une infir­mière dont la pré­sence est obli­ga­toire en cas de transfert. 

La petite équipe de Sarangani par­tant le soir-​même à Davao rejoindre le reste des volon­taires, le patient sera du voyage, sous la pro­tec­tion médi­cale de Veronica, infir­mière alle­mande et sœur de Theresia. 

Demain, nous volon­taires seront presque tous réunis à Davao pour le der­nier jour de cette mis­sion Rosa Mystica 2018. 

Sources : Rosa Mystica 2018 /​Magali Burguburu /​La Porte Latine du 16 avril 2018

Suite et fin des reportages 2018

12° Opération Rosa Mystica n° 08 : mis­sion à Davao – « Ce n’est qu’un au revoir… »
12° Opération Rosa Mystica aux Philippines – N° 09 : la vidéo de cette magni­fique mis­sion 2018

Pour continuer à aider la Mission Acim Asia 2018

Les dons pour ACIM ASIA doivent être envoyés au : 

Dr Jean-​Pierre Dickès
2, route d’Equihen
62360 St-​Etienne-​du-​Mont
jpdickes@gmail.com

Il est rap­pe­lé que la tota­li­té des dons est envoyé à la mis­sion sans pré­lè­ve­ment de quelque nature que ce soit.
D’autant qu’ACIM France prend en charge inté­gra­le­ment le fonc­tion­ne­ment
de sa petite sœur d’Asie. Tous les volon­taires sont les bien­ve­nus tout au long de l’année.

Reçus fis­caux sur demande