14e Opération Rosa Mystica aux Philippines – N° 04 : mercredi 19 février 2020

Elaine a bien insis­té hier sur l’horaire de départ, vu la longue route qui nous atten­dait. Tout le monde est donc prêt à 4h. A 6h, tou­jours rien… Vers 6H30, les vans et les camions mili­taires arrivent avec l’autre par­tie des volon­taires. Il y a eu du retard, puis une his­toire de demi-​tour de cinq engins dans un che­min étroit et boueux… Bref, nous par­tons enfin à 7h. 

Arrivée vers 9h à Salay, après une route superbe le long de la côte. Les habi­ta­tions sont accro­chées le long du che­min mon­ta­gneux, où le soleil tape une bonne par­tie de la jour­née. La dame qui nous accueille explique qu’ils ont eu beau­coup d’incendies les der­niers mois, il a fal­lu éva­cuer la popu­la­tion, puis recons­truire quelques habi­ta­tions. Elle nous remer­cie aus­si de par­ti­ci­per à l’oeuvre de paci­fi­ca­tion qui pro­gresse peu à peu, après les lourdes menaces des ter­ro­ristes communistes.

A l’arrivée, un petit-​déjeuner nous attend, nous sommes tou­jours reçus comme des rois. Il suf­fit juste d’oublier les habi­tudes fran­çaises pour faire hon­neur au riz et aux sau­cisses rouges pour com­men­cer la jour­née. Puis cha­cun s’installe là où il peut : soit dans une mai­son, soit sous une tente pour pro­té­ger du soleil : un grand bam­bou est pla­cé au milieu, on pose une bâche des­sus, qui est ten­due par quelques ficelles qu’on accroche aux murs qui sont autour. Quand le vent souffle, la bâche se sou­lève et le mât tangue, puis l’un et l’autre reviennent à leur place.

Pour une fois, l’installation pour les petites inter­ven­tions de chi­rur­gie est très cor­recte et bien iso­lée. Mais il n’y a que deux per­sonnes à opé­rer dans la jour­née ! Alexandra et Gaëlle ont une petite mai­son très « cosy », et, à part beau­coup de cas de pté­ry­gion (vous pou­vez relire le rap­port de 2019 pour plus de détails), elles redonnent la vue et la joie de vivre avec leurs paires de lunettes. 

Les méde­cins sont encore à l’étroit, doc­teur Viray dans une petite pièce de moins de 10 m², et les quatre autres dans la pièce à côté, deux par deux à la même table pour gagner de la place. Leur adap­ta­bi­li­té et leur effi­ca­ci­té, tient de l’héroïsme, mer­ci à eux ! Pour une fois, la phar­ma­cie est bien ins­tal­lée, avec plu­sieurs tables et de l’espace (donc un peu de calme) pour faire attendre les gens. Enfin, les Soeurs ins­tallent l’autel et la « salle de caté­chisme » juste à côté.

Ce qui est moins facile que les der­nières années où tout était ins­tal­lé pour la semaine, c’est que nous bou­geons chaque jour, sans savoir quel genre d’espace nous attend. Chaque matin, il faut donc tout ins­tal­ler, res­sor­tir le maté­riel et le stock de médi­ca­ments. Et quand les patients com­mencent à arri­ver, il faut trou­ver la meilleure orga­ni­sa­tion pour les faire attendre puis les diri­ger vers leur consul­ta­tion. Et cette année, puisque nous soi­gnons des gens vrai­ment iso­lés, impos­sible de par­ler anglais avec eux. Nous les fai­sons patien­ter avec des jeux, des bal­lons, des chants. Et à la fin, pour aider Dr Viray qui voit à elle seule tous les enfants, deux méde­cins s’improvisent pédiatres, et s’en sortent très bien ! 

La messe sous une bâche conclut la jour­née. Monsieur l’abbé Peron trouve les mots pour adap­ter son ser­mon à notre quo­ti­dien mis­sion­naire. La misé­ri­corde de Dieu est bien plus grande que nos fai­blesses humaines, alors pour­sui­vons avec cha­ri­té notre oeuvre missionnaire !

Sources : Rosa Mystica 2020 /​Jeanne de Vençay

Suite des reportages 2020

Accès au repor­tage n° 05 du jeu­di 20 février 2020
Accès au repor­tage n° 06 du ven­dre­di 21 février 2020
Accès au repor­tage n° 07 du same­di 22 février 2020

Pour continuer à aider la Mission Acim Asia 2020

Les dons pour ACIM ASIA doivent être envoyés au : 

Dr Jean-​Pierre Dickès
2, route d’Equihen
62360 St-​Etienne-​du-​Mont
jpdickes@gmail.com

Il est rap­pe­lé que la tota­li­té des dons est envoyé à la mis­sion sans pré­lè­ve­ment de quelque nature que ce soit.
D’autant qu’ACIM France prend en charge inté­gra­le­ment le fonc­tion­ne­ment
de sa petite sœur d’Asie. Tous les volon­taires sont les bien­ve­nus tout au long de l’année.

Reçus fis­caux sur demande

ACIM-Asia / Rosa Mystica

Association d'aide médicale aux Philippines