Rosa Mystica : mission de secours après le typhon Odette

Quelques jours après le typhon Odette qui a rava­gé le sud des Philippines les 16 et 17 décembre der­nier, les volon­taires d’Acim-Asia se sont por­tés au secours des per­sonnes sinis­trées de Surigao City, au nord de l’île de Mindanao, zone dure­ment tou­chée par le cyclone.

Ils ont aus­si appor­té leur aide aux Mamanwa à Cantugas (Mainit, Surigao del Norte), cette tri­bu autoch­tone auprès de laquelle Acim-​Asia est en mis­sion médi­cale et le père Timothy Pfeiffer en mis­sion apos­to­lique depuis l’an dernier.

Ces popu­la­tions déjà très pauvres et très délais­sées, ont été très affec­tés par le typhon. Beaucoup de familles ont tout per­du, c’est-à-dire le peu qu’elles pos­sé­daient : un toit pour s’abriter dans de pauvres masures.

Tout au long de la route, les volon­taires ont pu consta­ter les ravages des pluies tor­ren­tielles, des vents de près de 200 km/​h, des glis­se­ments de ter­rain et des bour­rasques qui ont détruit ou englou­ti des mil­liers de mai­sons. Bilan : au moins 400 morts et 500 000 déplacés.

Grâce à la géné­ro­si­té des bien­fai­teurs, les volon­taires d’Acim-Asia ont pu col­lec­ter des bidons d’eau potable, à cause du risque majeur de cho­lé­ra, de la nour­ri­ture et d’autres den­rées de pre­mière néces­si­té, sto­ckés au prieu­ré de la Fraternité Saint-​Pie X à Davao, capi­tale de l’île de Mindanao, située à 400 km des lieux sinis­trés, qu’ils ont dis­tri­bué dans les zones les plus tou­chées par le typhon.

Une per­son­na­li­té laïque bien connue du dio­cèse de Surigao, qui a rejoint les fidèles de la FSSPX l’an­née der­nière, lorsque l’é­vêque et les prêtres ont fer­mé les églises à cause du Covid a pris en charge la dis­tri­bu­tion des secours aux sinis­trés. (Cf. la pho­to 13)

Homme de media, il anime une émis­sion de radio sur l’apologétique catho­lique qui touche un large public. Il s’informe de la situa­tion des vic­times auprès de ses audi­teurs qui font des repor­tages depuis dif­fé­rents endroits de Surigao.

Puis il dis­tri­bue des biens de secours en uti­li­sant ces infor­ma­tions, en fonc­tion de la dis­po­ni­bi­li­té des dons récol­tés auprès des fidèles des cha­pelles et prieu­rés de Surigao, Davao, Gensan et d’autres églises locales ain­si que des dons arri­vés de l’étranger.

Le vil­lage de la tri­bu des Mamanwa a été très tou­ché par le typhon. Lors de sa pre­mière venue chez les Mamanwa l’an der­nier, le Père Timothy Pfeiffer a don­né un cours de caté­chisme aux membres de la tri­bu après la Messe dans la salle tribale.

Les membres de la tri­bu encore atta­chés à leurs croyances païennes ont été alar­més par la « chris­tia­ni­sa­tion » de leur salle et furent très mécon­tents de voir cette salle com­mune trans­for­mée en église !

Aucune mai­son du vil­lage de la tri­bu Mamanwa n’a été épar­gnée par le typhon. Les toits, en par­ti­cu­lier, ont tous été endom­ma­gés… sauf dans la mai­son où se trou­vait la sta­tue de la Vierge Marie. Tous les membres de la tri­bu s’étonnent de cette situa­tion et beau­coup d’entre eux com­mencent à soup­çon­ner que Dieu a quelque chose à voir avec cette affaire…

« Donne à pleines mains aux pauvres, il n’y a pas d’excès plus glo­rieux que la générosité »

Les Philippins comptent sur la vôtre ! Tout est à recons­truire et votre aide leur est pré­cieuse ! Nous lan­çons un appel d’urgence pour toute aide que vous pour­riez appor­ter au peuple phi­lip­pin affec­té par cette catastrophe.

Nous vous remer­cions pour vos prières et pour tout sou­tien maté­riel que vous pour­rez offrir. Que Dieu vous le rende au centuple !

Comment aider la Mission Rosa Mystica ?

Les chèques sont à libel­ler au nom de l’ACIM et à adres­ser à Mme Dickès, 2 route d’Equihen, F‑62360 Saint-Etienne-du-Mont.

Vous pou­vez aus­si faire un don par Paypal sur le site inter­net de Rosa Mystica – Reçu fis­cal sur simple demande.

Pour tout ren­sei­gne­ment : bernadette.dickes@gmail.com ou missionrosamystica@gmail.com

Source : Fsspx.Actualités