Grande mission de l’ACIM en Asie : sixième, septième et huitième jour

Plus de 800 étu­diant sont venus écou­ter l’ab­bé Daniel Couture et le Docteur Dickès 

Les 16, 17 et 18 août 2007

Photo 1 : Le Docteur Eun Mi Kim venur de Séoul avec sa fille Brigitte.
Photo 2 : Une che­ville ouvrière indis­pen­sable, Xavier Losco, étu­daint en méde­cine à Bordeaux !
Photo 3 : Soirée libre sui­vie d’un bon repas pour les 60 volon­taires avec un expo­sé du Docteur Dickès sur son der­nier livre « L’Homme arti­fi­ciel » et une pré­sen­ta­tion du Saint Suaire par l’ab­bé Couture.
Photo 4 : A deux reprises pen­dant la mis­sion, une chaîne de télé­vi­sion natio­nale est venue faire un reportage.

17 août 2007 – Journée libre jus­qu’en fin d’a­près midi. De 16 H 00 à 21 H 00, dans un bon res­tau­rant du coin, toute l’é­quipe de la mis­sion se retrouve, une bonne soixan­taine. Le cher Dr. Dickès nous entre­tient tout d’a­bord de son livre, “L’Homme Artificiel”, puis un bon repas s’en­suit et une der­nière pré­sen­ta­tion sur le Saint Suaire par l’ab­bé Couture.

18 aout 2007 – Ce matin, ACIM ASIA a orga­ni­sé le pre­mier grand Congres Régional de Bioéthique dans le gym­nase du coin. On s’at­ten­dait à plus de mille étu­diants, mais on sut après coup que cer­tains membres clefs du corps pro­fes­so­ral de l’u­ni­ver­si­té de NotreèDame avaient per­sua­dé plu­sieurs classes de ne pas venir au congrès.

Plus de 800 étu­diants sont quand même venus. Le but de ce Congrès a été d’a­ver­tir ces jeunes, futurs infir­miers et infir­mières rêvant d’al­ler tra­vailler sous d’autres cieux, sur ce qui les attend en fait et de tenir fer­me­ment à leurs prin­cipes catho­liques. Il y eut des inter­ven­tions sur ce qui se passe aux USA, en Corée du Sud, aux Philippines, et en Europe. La télé­vi­sion natio­nale en fit un court reportage.

Le len­de­main de la mis­sion, dimanche, le méde­cin et les 6 étu­diants qui étaient venus à la messe le 15 sont reve­nus avec en plus la phar­ma­cienne gros­siste qui nous a tant aidés.

Donc grâce à ACIM, cer­tains découvrent la Tradition et la Sainte Messe. En fait, rien de plus logique : Notre Seigneur n’est-​il pas la source de la vie ? Et par consé­quent, le vrai com­bat pour la vie ne peut se faire qu’au­tour de la vraie messe, ce que Human Life International (USA) a recon­nu il y a quelques années en admet­tant qu’en France, les vrais groupes Pro Vie sont iden­ti­fiables avec les fidèles de Mgr Lefebvre.

Que sera l’avenir d’ACIM ASIA ?

La petite mai­son que nous louons tout prés de la cha­pelle de la FSSPX est appe­lée à rayon­ner tout d’a­bord auprès des mil­liers d’é­tu­diants en méde­cine des uni­ver­si­tés locales toutes proches.

Déjà cer­tains des volon­taires qui nous ont aidé pen­dant la mis­sion nous ont deman­dé des articles sur dif­fé­rents sujets controversés.

Donc, nous vou­lons que ce bureau devienne un point de réfé­rence, une source de docu­men­ta­tion médi­cale catho­lique, par l’é­crit et par le web, car nous avons déjà un site inter­net ; www.rosamystica-mission.com .

Certains étu­diants ont déjà offerts leur ser­vices à temps par­tiel pour aider ACIIM ASIA. Ensuite, nous pour­rons gui­der ceux qui par­ti­ront vers d’autres pays à se mettre en contact avec les bons groupes et per­sonnes de confiance, grâce aux réseaux de la FSSPX.

Enfin, au niveau natio­nal des Philippines, le bureau ACIM ASIA sera un lien entre les membres de la pro­fes­sion médi­cale, sur­tout lors de la pro­po­si­tion de lois iniques contre les­quelles il fau­dra s’unir.

Epilogue : les leçons à tirer 

ACIM-Asia / Rosa Mystica

Association d'aide médicale aux Philippines