Adoration nocturne du dimanche 29 octobre 2006

Mosaïque repré­sen­tant le cou­ron­ne­ment de la Très Sainte Vierge au Ciel – Basilique Notre-​Dame du Rosaire 

A par­tir de vingt heures, ce dimanche 29 octobre, ce sont quelques trois mille fidèles qui ont essayé de ren­trer dans la Basilique Notre-​Dame du Très Saint Rosaire pour l’a­do­ra­tion noc­turne qui devait durer de 20 H 30 à 8 H 00 du matin. 

Plus d’un mil­lier de per­sonnes dut attendre sur le par­vis que les places se libèrent au fur et à mesure de la nuit. Chaque heure un prêtre de la Fraternité Sacerdotale Saint-​Pie X ou des com­mu­nau­tés amies se relayait pour une heure d’a­do­ra­tion au cours de laquelle un cha­pe­let était réci­té aux inten­tions pré­vues pour le Bouquet Spirituel d’un mil­lion de cha­pe­lets à offrir au Saint Père.

C’est à l’ab­bé Pierre Duverger, Prieur-​Doyen d’Aquitaine, qu’é­chut l’hon­neur de pré­sen­ter le Saint Sacrement aux fidèles émus, après plus de trente ans d’ex­clu­sion, de se retrou­ver dans ce saint lieu dédié à Notre Dame…Nombreux furent ceux qui eurent une pen­sée de piè­té filiale en sou­ve­nir du cher abbé Coache…

Même aux heures les plus « pro­fondes » de la nuit – de une heure à quatre heures – le Saint Sacrement fut tou­jours ado­ré par jamais moins de 50 personnes…A par­tir de cinq heures du matin, la foule recom­men­ça à rem­plir les tra­vées et à sept heures la basi­lique était à nou­veau rem­plie de pèle­rins heu­reux et recueillis.

Que de grâces reçues et que d’ac­tions de grâces faites !