Lourdes 2013 – Reportage n° 8 : le chapelet médité à la Grotte et le mot de conclusion

Pèlerinage international à Lourdes : 26, 27et 28 ocotobre 2013

Lourdes 2013 – Reportage n° 8 : le chapelet
médité à la Grotte et le mot de conclusion

Retour au repor­tage précédent


Lundi 28 octobre 2013 : les pèle­rins se rendent à la Grotte pour le sernier
cha­pe­let médi­té et le mot de conclu­sion de M. l’ab­bé Régis ed Cacqueray

Après la messe du lun­di les pèle­rinsse sont ren­dus à la Grotte pour écou­ter la médi­ta­tion du cha­pe­let effec­tuée par M. l’ab­bé Erik Briols, pro­fes­seur à l’é­cole Saint-​Jean Baptiste de La Salle à Camblain-l’Abbé.

Puis c’est M. l’ab­bé Régis de Cacqueray, Supérieur du District de France, qui a conclu ces trois jours de fervent pèle­ri­nage en fai­sant allu­sion au tra­vail de sape de nos gou­ver­nants sur nos enfants :

« …ces tor­rents de boue, de blas­phèmes, de vices et d’an­ti­chris­tia­nisme qui montent de plus en plus dans notre socié­té avec une vio­lence comme nous n’en avions peut-​être jamais vu depuis bien long­temps pour dépouiller, pour arra­cher de l’âme des enfants tout ce qui peut leur être trans­mis par leur famille et par la religion. »

« …Et puis, il y a ce contexte encore plus ter­rible et plus mys­té­rieux du Vendredi Saint de la situa­tion de l’Eglise où se sont intro­duites les fumées de Satan qui sont mon­tées jusque dans le Sanctuaire. L’Eglise qui se porte mys­té­rieu­se­ment des coups à Elle-​même comme pro­cé­dant à son auto-démolition… »

« …Qu’est-​ce que le Bon Dieu attend donc de nous ? »

« …Ne pas vous lais­ser séduire et conta­mi­ner par les erreurs et les héré­sies qui pul­lulent dans noptre monde actuel et qui sont véhi­cu­lées par tous les moyens pos­sibles et imaginables…Comprenez cette néces­si­té de cette vraie for­ma­tion chrétienne.. »

Un prône à ne pas man­quer et à écou­ter et à médi­ter ici.

Suite des reportages

Reportage n° 9 : en guise de conclu­sion quelques pho­tos originales…

Merci aux repor­ters et aux pho­to­graphes :
Photos ori­gi­nales de Philippe PILON et Philippe de Geofroy
Son et enre­gis­tre­ments : M. l’ab­bé Jean-​Baptiste QUILLIARD