8 décembre 2018

Reportage de la procession aux flambeaux

C’est sous une pluie bat­tante que M. l’ab­bé Pierpaolo Petrucci, Prieur-​Doyen du prieu­ré Saint-​Geneviève et curé de Saint-​Nicolas-​du-​Chardonnet, et ses col­la­bo­ra­teurs les abbés Gabriel Billecocq, Denis Puga, Jean-​Pierre Boubée, Pierre-​Marie Gainche, Christophe Callier et les frères Benoît et Jean-​Joseph, ont conduit la pro­ces­sion aux flam­beaux en l’hon­neur de l’Immaculée Conception le same­di 8 décembre 2018 dans les rues du V° arron­dis­se­ment de Paris.

Arrivé sur la place du Panthéon, M. l’abbé Petrucci, a ren­du un vibrant hom­mage à la Sainte Vierge en pré­sence d’un grand concours de fidèles qui n’ont pas hési­té a bra­vé une météo à l’i­mage de l’Eglise conci­liaire : exécrable !

De retour au sein de l’église, M. le curé a renou­ve­lé la consé­cra­tion de la paroisse Saint-​Nicolas-​du-​Chardonnet au Cœur Immaculé de Marie en ces termes :

« Cœur Immaculé de Marie, Mère du Sauveur et notre mère, refuge de tous ceux qui espèrent en vous, vous êtes notre ultime recours alors que Satan, le prince de ce monde, s’acharne contre l’Eglise et la socié­té toute entière pour détruire la chré­tien­té. C’est donc avec une grande confiance que nous nous tour­nons vers vous aujourd’hui. Nous croyons, en effet, que c’est auprès de vous que nous trou­ve­rons la conso­la­tion dans nos peines, la force dans le com­bat ter­rible qu’il nous faut mener contre nous mêmes, contre le monde et contre Satan.

Conscients de notre fai­blesse, pros­ter­nés à vos pieds, nous venons implo­rer votre assis­tance et votre protection.

En ce jour de la fête de votre Immaculée Conception, nous consa­crons à nou­veau à votre Cœur Immaculé l’église Saint-​Nicolas-​du-​Chardonnet, son cler­gé, toutes les familles et les fidèles ici rassemblés.

Devant tous les Saints du ciel, nous vous choi­sis­sons pour Reine et nous vous consa­crons toutes nos per­sonnes, nos œuvres, et nos biens. Que cette paroisse demeure votre pro­prié­té et qu’elle soit une source de grâces et de béné­dic­tions pour tous ceux qui en fran­chi­ront le seuil, nous vous en sup­plions ! »

Deo gra­tias !

Sources : Saint-Nicolas-du-Chardonnet