Reportage : pèlerinage de Verdelais

9 et 10 avril 2005

Le Château de Benauge accueille les mar­cheurs avec beau­coup de gen­tillesse. La pro­prié­taire raconte qu’Isabelle de Foix vivait ici. C’est elle qui, en 1390, remit en état le sanc­tuaire de Verdelais, le monas­tère qui le jouxte et don­na l’ac­tuelle sta­tue qu’on y vénère. Les guerres conti­nuelles avec les anglais ins­tal­lés dans la région avaient chas­sé les moines et rui­né l’é­glise. Il nous fau­drait quelques Isabelles de Foix pour notre époque.

« Lors de la halte au châ­teau de Benauge, ce qui frappe le plus c’est le nombre de jeunes qui par­ti­cipent à cette grande marche sous le signe de la Croix : « Par ce signe, tu vain­cras ». Devant le péril de notre socié­té chré­tienne qui se meurt, nous sommes appe­ler à par­ti­ci­per à une nou­velle croi­sade. Parce qu’elle était pro­fon­dé­ment plan­tée en leur coeur, la croix pas­sa comme natu­rel­le­ment sur leur poi­trine et ils par­tirent, ces preux, au cri de « Dieu le veult ». »
« Les reli­gieuses de Saint-​Pie X par­ti­cipent à l’a­pos­to­lat des prêtres : leur pré­sence dis­créte et effi­cace est tou­jours très appré­ciée des pélerins. »

260 per­sonnes se retrouvent sur le par­vis de la Basilique de Notre Dame de Verdelais. Le Recteur du sanc­tuaire ouvre le sanc­tuaire et la sacris­tie pour la Messe Solennelle avec beau­coup de bien­veillance. Les Révérendes Mères Dominicaines de Saint Macaire sont au pre­mier rang, le R. Père Xavier et M. l’ab­bé Guionin nous ont rejoints. M. l’ab­bé Loïc Duverger, Assistant du Supérieur de District de France pro­nonce l’ho­mé­lie : il met en hon­neur Notre Dame et rap­pelle son rôle dans la vie du chré­tien : pas une croix, pas une épreuve que Notre Dame ne puisse sou­la­ger si nous la prions avec confiance et per­sé­vé­rance. Les ex-​voto qui couvrent les murs de la basi­lique le disent au pèle­rin : tous remer­cient pour les grâces accor­dées par Celle qu’on invoque ici sous le vocable de : « Notre Dame, conso­la­trice des affligés ».

« Arrivée du pèle­ri­nage dans le vil­lage de Verdelais qui n’a­vait pas vu autant de péle­rins depuis bien longtemps.…La troupe des scouts marins porte avec fier­té et hon­neur les armes de Notre Seigneur : le Sacré Coeur qui doit régner sur la France ! »

« Messe solen­nelle dans la Basilique de Verdelais mise gra­cieu­se­ment à notre dis­po­si­tion par les Pères Passionnistes : Célébrant, abbé Chad Kinney, col­la­bo­ra­teur du prieu­ré Sainte-​Marie de Bruges ; diacre, abbé Louis Guionin, col­la­bo­ra­teur du prieu­ré Sainte-​Jeanne-​d’Arc de Bergerac ; sous-​diacre, abbé Pierre Duverger. L’assistance, 260 per­sonnes, a assis­té à une magni­fique messe avec un ser­vice impec­cable sous la hou­lette « pro­fes­sion­nelle » de mon­sieur l’ab­bé Guyon, sémi­na­riste de qua­trième année à Ecône, et avec l’aide édi­fiante des jeunes du MJCF. C’est mon­sieur l’ab­bé Loïc Duverger, assis­tant du Supérieur de District, qui a pro­non­cé l’homélie. »

A l’an­née pro­chaine pour la XVI° édi­tion du pèle­ri­nage de Verdelais !