Je reviens de Lourdes par le R.P. Jean-​Jacques Marziac

Comme trop de jour­na­listes sont contraints de se taire sur les ques­tions reli­gieuses, sur­tout quand il s’agit de l’Église catho­lique, encore plus quand il fau­drait infor­mer sur la pro­gres­sion de la Tradition depuis plu­sieurs années, je vais donc compenser.

La laïcité de l’État

Il faut se deman­der pour­quoi ce blo­cage de trop de jour­na­listes, en ce qui concerne le main­tien de la Tradition dans l’Église, par­ti­cu­liè­re­ment depuis une cin­quan­taine d’années, donc depuis le Concile Vatican II.

Même avant le Concile, les enne­mis de l’Église tâchaient d’occuper la grande presse. Un seul exemple qui n’est point d’aujourd’hui. Quand il y a eu de grandes Apparitions à Fatima en 1917, l’année la plus impor­tante du XXe siècle selon Soljenitsyne : les jour­naux de gauche — O Sæculo ! O Mundo ! — hos­tiles d’abord, ridi­cu­li­saient dans un pre­mier temps les Apparitions. Mais, devant les faits et les témoi­gnages de trop de témoins, les conver­sions, et sur­tout le miracle du Soleil devant 70.000 spec­ta­teurs le 13 octobre, ces mêmes jour­naux chan­geaient le ton de leurs articles. Cependant un de ces jour­na­listes, témoin de cette Apparition, s’est fait ren­voyer du jour­nal parce qu’il était tout à fait d’avis qu’il s’agissait là d’un vrai fait sur­na­tu­rel, miraculeux.

Lourdes 2012

Les faits : La semaine avant la fête du CHRIST-​ROI, exac­te­ment le ven­dre­di 19 octobre, un car d’un grand pèle­ri­nage ita­lien orga­ni­sé par UNITALSI appor­tait une fiole conte­nant du sang du Pape défunt Jean-​Paul II, afin de faire une céré­mo­nie devant la grotte pour accé­lé­rer « sa Béatification ». Or, tout le monde sait que sous le pon­ti­fi­cat de ce Pape les églises se sont vidées, …de jeunes sur­tout. Et, en Europe, des sémi­naires ont été ven­dus — entre autres celui de Montauban, dans un mar­ché désas­treux pour le dio­cèse. Mais on doit déplo­rer encore des faits comme celui des prêtres qui ne croient plus à la Présence réelle de Notre-​Seigneur-​Jésus dans l’Eucharistie. Ce sont un peu les mêmes qui sont pour le mariage des Prêtres ! Scandales qu’a recon­nu Monseigneur MÜLLER.

Mais si les églises se sont vidées par­ti­cu­liè­re­ment sous le pon­ti­fi­cat de ce Pape polo­nais, Karol Wojtyla, c’est aus­si en rai­son de ses actes per­son­nels, au cours de ses nom­breux voyages à tra­vers le monde. D’où des doutes sérieux qui se sont déjà posés sur l’empressement qui a entou­ré sa béa­ti­fi­ca­tion. Il n’est pas seule­ment regret­table au regard du juge­ment que l’histoire pour­ra por­ter sur ce pon­ti­fi­cat. Il a sur­tout pour consé­quence de délais­ser les graves inter­ro­ga­tions posées à la conscience catho­lique, et ce pré­ci­sé­ment au sujet des ver­tus qui défi­nissent la vie chré­tienne, à savoir les ver­tus sur­na­tu­relles et théo­lo­gales de foi, d’espérance et de charité.

Au regard du pre­mier Commandement de Dieu, par exemple, com­ment éva­luer les gestes d’un Pape qui, par son pro­pos comme par son bai­ser du Coran, semble éle­ver celui-​ci au rang de Parole de Dieu (Rome, 14 mai 1999) ; qui implore saint Jean Baptiste pour la pro­tec­tion de l’Islam (Terre Sainte, 21 mars 2000) ; qui se féli­cite d’avoir par­ti­ci­pé acti­ve­ment aux cultes ani­mistes dans les forêts sacrées du Togo (9 août 1985) ?

Nous, mis­sion­naires, nous appe­lions cela « faire fétiche » et nous ne don­nions pas l’absolution sans répa­ra­tion publique. Il y a quelques décen­nies, selon les normes mêmes du droit ecclé­sias­tique, de tels gestes auraient suf­fi à jeter la sus­pi­cion d’hérésie sur la per­sonne qui les aurait posés. Et ils seraient deve­nus aujourd’hui, comme par enchan­te­ment, le signe d’une ver­tu de foi pra­ti­quée à un degré héroïque ? Le pon­ti­fi­cat de Jean-​Paul II et les innom­brables inno­va­tions qui l’ont ponc­tué – de la réunion inter­re­li­gieuse d’Assise (27 octobre 1986) aux mul­tiples demandes de par­don (entre autres la céré­mo­nie de repen­tance géné­rale à Saint Pierre de Rome, le 12 mars 2000), en pas­sant par la pre­mière visite d’un pape à une syna­gogue (Rome, 13 avril 1986) ne sont pas sans poser de graves inter­ro­ga­tions à la conscience catho­lique, inter­ro­ga­tions qui ne font qu’accentuer lorsque , par une béa­ti­fi­ca­tion, de telles pra­tiques sont pro­po­sées comme un exemple au peuple chré­tien. D’où des châ­ti­ments divins significatifs.

Les deux grandes inondations à Lourdes

La pre­mière inon­da­tion eut lieu le Vendredi 19 octobre 2012 avec un mon­tant total des dégâts de 2,5 Millions d’EUROS ! Or, c’est le même jour où arri­vait le fameux bus qui venait d’Italie avec la fiole de sang de Jean-​Paul II ! Le convoi n’a même pas pu arri­ver à la grotte à cause de l’inondation, et il est repar­ti le même jour pour l’Italie ! Une par­tie de la popu­la­tion en parle encore et y voit évi­dem­ment un rap­port immé­diat avec cette éven­tuelle cano­ni­sa­tion en 2014.

La seconde inon­da­tion, en juin 2013, a été plus grave encore. L’eau du Gave est mon­tée à moins d’un mètre des pieds de la sta­tue de la Très Sainte Vierge à la grotte. Beaucoup attri­buent cette plus grande inon­da­tion comme un châ­ti­ment à toutes les réunions de plus en plus nom­breuses et mani­fes­ta­tions folk­lo­riques à la grotte par des groupes sur­tout de jeunes qui chantent et dansent du rock, jouent de la gui­tare et empêchent de prier ! L’une de ces mani­fes­ta­tions était pré­si­dée par le Cardinal Vingt Trois ! Montant total des dégâts de cette inon­da­tion : 7,3 Millions d’EUROS ! C’est la grande tris­tesse à Lourdes et dans tous les vil­lages envi­ron­nants le Gave ! Tout le monde dit ou pense : la Sainte Vierge n’est pas contente… !

Visite du chef d’état

François HOLLANDE, ins­pi­ré par son ange gar­dien est venu à Lourdes auprès des per­sonnes sinis­trées. « L’État est là » a‑t-​il décla­ré. Il a pas­sé une par­tie de l’après-midi à dis­cu­ter avec les élus et les habi­tants, notam­ment en direct devant les camé­ras de BFM TV. Malheureusement il n’a pas sui­vi la suite de l’inspiration de son ange gar­dien qu’on peut sup­po­ser : « Mets-​toi à genoux à la grotte avec l’Evêque de Tarbes et demande à la Vierge hum­ble­ment pour­quoi ce châ­ti­ment dans ce lieu de prière où il y eut la plus grande Apparition de la Mère de Dieu, en France, et nulle part ailleurs ! » Là où il y a eu près de 7.000 miracles depuis cent ans, dont 700 affir­més avec une cer­ti­tude abso­lue par les méde­cins les plus com­pé­tents dont cer­tains ne sont point catho­liques, sans par­ler des innom­brables conver­sions ! « Sainte Vierge Marie, aidez-​moi à com­prendre, moi qui suis actuel­le­ment le Président de ce pays, fille aînée de l’Église. Que dois-​je dire ? Que dois-​je faire ? Je ne doute pas que vous n’êtes pas contente de ce mas­sacre de 600 bébés par jour dans ce pays que je gou­verne ! Notre Dame de Lourdes, ayez pitié de moi ! Ayez pitié de ma France ! »

Hélas, son diable gar­dien lui a souf­flé d’autres pen­sées ! « Tu es dans cette ville où les bon­dieu­se­ries abondent… Tu sais que tu dois per­pé­tuer cette laï­ci­té de l’État. Maîtrise tes paroles, sinon de retour à l’Elysée, un ensemble de psy­chiatres se réuni­ra pour obli­ger le SENAT à te rele­ver de la Présidence pour ‘délire mys­tique’ ». Tout sauf ça !

Dimanche du Christ-​Roi 2013

Chaque année davan­tage de catho­liques fran­çais et même étran­gers vont en pèle­ri­nage à Lourdes pour cette fête du CHRIST-​ROI, priant Notre Dame de Lourdes pour que Jésus CHRIST Notre Seigneur, Roi du monde et des nations, rede­vienne le Roi de France.

C’est à dire qu’Il règne socia­le­ment donc, que les droits de Dieu soient de nou­veau la règle sociale, reje­tant ces Droits de l’Homme avec les­quels l’homme devient son propre dieu. Nous étions à peine assez de prêtres pour confes­ser, et dis­tri­buer 4.000 com­mu­nions ce jour-là.

Deo gra­tias.

Père Jean-​Jacques MARZIAC, Supérieur des Coopérateurs du Christ-Roi

Coopérateurs paroissiaux du Christ-Roi

Ordonné en 1954 pour les Missions Africaines de Lyon, mis­sion­naire en Côte d’Ivoire et au Dahomey, le Père Marziac fon­da plus tard, à la Maison Saint-​Joseph de Caussade la Communauté des Coopérateurs du Christ-​Roi, qui dis­pensent les Exercices de Saint-​Ignace selon l’esprit et la méthode du Père Vallet. Il a ren­du son âme à Dieu le 9 jan­vier 2022.