Entretien avec le Père Fullerton

Le Père John Fullerton a pris sa charge de supé­rieur du dis­trict des Etats-​Unis pour la fête de l’Assomption de Notre Dame, le 15 août 2002. Le Père Fullerton réside à Regina Coeli, Kansas City.

La Porte Latine : Père, pourriez-​vous nous expli­quer la nature du poste que vous occu­pez dans la FSSPX ?

Père Fullerton : J’occupe le poste de supé­rieur de dis­trict, res­pon­sable de l’ad­mi­nis­tra­tion pas­to­rale, spi­ri­tuelle, et tem­po­relle aux Etats-​Unis d’Amérique. Dans cette zone, il y a actuel­le­ment 48 prêtres appar­te­nant à notre Fraternité, et 7 prêtres amis qui s’oc­cupent d’ap­proxi­ma­ti­ve­ment 20.000 fidèles qui assistent régu­liè­re­ment au Saint Sacrifice de la Messe et reçoivent les sacre­ments dans une des 105 cha­pelles dis­sé­mi­nées à tra­vers tout le pays

La Porte Latine : Pouvez-​vous nous dire un mot au sujet de vos nou­veaux projets ? 


Père Fullerton :
Un des pro­jets prin­ci­paux actuel­le­ment est la construc­tion d’un bâti­ment pour le quar­tier géné­ral du dis­trict des ETATS-​UNIS. Le bâti­ment actuel, qui abrite les prêtres du dis­trict et ceux du prieu­ré, est deve­nu à nou­veau trop petit pour nos besoins ; nous avons donc com­men­cé la recherche d’une autre rési­dence plus appro­priée. Nous avons fina­le­ment ache­té la pro­prié­té dans une belle région juste à l’ex­té­rieur de Kansas City. Si tout va bien, la nou­velle mai­son devrait être finie et nos bureaux de dis­trict y seront dépla­cés au prin­temps pro­chain. L’ancienne rési­dence du dis­trict, abri­te­ra encore le prieu­ré Saint-​Vincent et sera éga­le­ment employée pour un centre édu­ca­tif pour les prêtres du Novus Ordo qui ont mon­tré un inté­rêt en tra­vaillant avec la FSSPX.

Un autre nou­vel éta­blis­se­ment, que nous espé­rons ouvrir en automne 2005 est un lycée pour gar­çons. Récemment, nous avons ache­té un ancien semi­naire des Pères de au sud de Chicago, à Olivet, dans l’Etat de l’Illinois. Nous pro­je­tons dépla­cer notre « Armada », l’in­ter­nat des gar­çons du Michigan, qui avait fonc­tion­né pen­dant les huit der­nières années, à ce nou­vel endroit.
En outre, à mesure que le nombre de prêtres dans le dis­trict des ETATS-​UNIS aug­mente, nous pro­je­tons ouvrir plus de prieu­rés dans des sec­teurs cen­tra­le­ment loca­li­sés. Ceci don­ne­ra non seule­ment aux fidèles plus de centres où ils peuvent assis­ter au Saint Sacrifice quo­ti­dien de la Messe ‚mais il aide­ra éga­le­ment à réduire le temps de voyage pour nos prêtres qui passent actuel­le­ment beau­coup d’heures dans le ciel ou sur la route voya­geant vers nos diverses missions.

La Porte Latine : Mon père, pouvez-​vous nous décrire votre apos­to­lat aux Etats-Unis ?

Père Fullerton : Ici aux États-​Unis, la plu­part de nos prêtres passent, en semaine, à ensei­gner dans une de nos écoles, ou à pré­cher des retraites. Actuellement, nos prêtres dirigent 16 écoles, qui incluent 6 lycées et 1 uni­ver­si­té. Des retraites sont prê­chées dans trois mai­sons dif­fé­rentes et bien que ce soient prin­ci­pa­le­ment des retraites de Saint Ignace, de temps en temps d’autres retraites sont éga­le­ment prê­chés, des retraites mariales, par exemple.
Les week-​ends, la plu­part des prêtres partent pour un cir­cuit de messe, où ils pour­voient aux besoins des fidèle en offrant le Saint Sacrifice de la Messe, en admi­nis­trant les sacre­ments et en ensei­gnant le caté­chisme. Chaque prêtre dit nor­ma­le­ment deux ou trois messes chaque dimanche dans deux cha­pelles dif­fé­rentes. Nous pra­ti­quons éga­le­ment l’a­pos­to­lat en édi­tant la bonne lit­té­ra­ture catho­lique, qui est faite par notre propre mai­son d’é­di­tion d’Angelus ici à Kansas City (voir infra). Angelus connait une aug­men­ta­tion régu­lière de ses ventes année après année, mon­trant ain­si l’in­té­rêt crois­sant pour la bonne lit­té­ra­ture catho­lique et pour la connais­sance de la crise dqui se déve­loppe ans l’église .

La Porte Latine : Quelle impor­tance a le Tiers-​Ordre aux Etats-Unis ?

Père Fullerton : Dans plu­sieurs de nos cha­pelles, il y a un bon nombre de fidèles qui sou­haitent, pour se sanc­ti­fier, par­ti­ci­per plus étroi­te­ment au tra­vail de la Fraternité… Ils trouvent dans le Tiers-​Ordre les moyens pour y arriver.

La Porte Latine : Pouvez-​vous nous dire un mot sur les com­mu­nau­tés et les prêtres amis ? 

Père Fullerton : Aux États-​Unis nous avons plu­sieurs com­mu­nau­tés reli­gieuses avec qui nous tra­vaillons étroi­te­ment dans le com­bat pour le main­tien de la Tradition. Parmi ces groupes , il y a les Bénédictins de Sylver City au Nouveau-​Mexique, les Soeurs domi­ni­caines en Post Falls dans l’Idaho, les Carmélites de Spokane dans l’Etat de Washington, et les soeurs fran­cis­caines de Kansas City, Missouri (rendez-​vous sur la page des ).
Il y a éga­le­ment beau­coup de prêtres indé­pen­dants qui tra­vaillent à nos côté dans cette même bataille. Récemment, afin d’es­sayer de faire venir plus de prêtres à la tra­di­tion, un livre conte­nant des entre­vues avec 16 de ces prêtres indé­pen­dants a été com­pi­lé et expé­dié à tous les prêtres des États-​Unis. Plus de 45.000 copies ont été envoyés et en deux semaines nous avons reçu plus de 120 réponses, deman­dant des infor­ma­tions sur la messe tridentine.

La Porte Latine : Quelles sont vos rela­tions avec l’é­pis­co­pat local ?

Père Fullerton : Excepté une lettre occa­sion­nelle aver­tis­sant les parois­siens de ne pas assis­ter à nos messes, parce que nous serions « schis­ma­tiques, excom­mu­niés, etc… » les évêques locaux essayent de nous igno­rer, espé­rantque nous fini­rons par par­tir. La plu­part d’entre eux pré­fèrent ne pas nous faire de la publicité.

La Porte Latine : En trente années, le ter­rain conquis semble incroyable !

Père Fullerton : Oui, il l’est ‚cer­tai­ne­ment ! Le nombre de fidèles dans nos cha­pelles s’est déve­lop­pé pour pas­ser à plus de 20.000. Notre plus grande paroisse, St-​Mary, dans le Kansas, a plus de 2.500 parois­siens et il y a plus de 800 étu­diants dans l’a­ca­dé­mie et l’université.

La Porte Latine : Que pouvez-​vous nous dire au sujet des voca­tions religieuses ?

Père Fullerton : Le nombre de voca­tions a connu une aug­men­ta­tion ces der­nières années. Le semi­naire St-​Thomasd’Aquin à Winona, dans le Minnesota, a reçu 27 jeunes hommes qui ont sou­hai­té tes­ter leur voca­tion cet automne pas­sé. Le 2 février de cette année 2004, il y a eu 21 sémi­na­ristes de pre­mière année qui ont revê­tu la sou­tane. Ceci nous a posé un pro­blème très agréable du fait que notre bâti­ment actuel est tout à fait archi-​plein et prêt à écla­ter . Les voca­tions des autres com­mu­nau­tés reli­gieuses ont éga­le­ment connu de notables augmentations.

La Porte Latine : Et tous ces fruits sont dus à la bon­té de Dieu et au tra­vail effec­tué dans les écoles, n’est-​ce pas ?

Père Fullerton : Oui, Dieu a été très bon pour nous, conti­nuant à ver­ser ses béné­dic­tions sur nous. Plusieurs des voca­tions actuelles viennent main­te­nant de nos écoles. Les retraites de Saint-​Ignace contri­buent non seule­ment à pro­vo­quer de nom­breuses conver­sions mais aus­si à sus­ci­ter des vocations.

La Porte Latine : Tout ceci doit être une charge humaine et finan­cière lourde. Comment y faites-​vous face ?

Père Fullerton : Dieu est très bon pour ceux qui tra­vaillent loya­le­ment dans sa vigne ; tou­jours don­nant ce qui est néces­saire pour prendre et por­ter son doux far­deau. Il conti­nue à sub­ve­nir à nos besoins finan­ciers en nous envoyant des fidèles qui nous aident en four­nis­sant géné­reu­se­ment ce qui est néces­saire pour accom­plir notre travail.

La Porte Latine : De quelle autre façon les lec­teurs de la La Porte Latina peuvent-​ils avoir de vos nouvelles ?

Père Fullerton : Le bul­le­tin men­suel du dis­trict des États-​Unis, Regina Coeli Report est acces­sible en ligne à et . .

La Porte Latine : Face à une telle Foi et à une si grande confiance en la Providence, nous sommes admi­ra­tifs. Que pouvons-​nous faire pour vous aider ?

Père Fullerton : Veuillez gar­der le dis­trict des États-​Unis et ses prêtres dans vos prières, cela nous per­met­tra de res­ter fidèles à notre voca­tion et à ce grand tra­vail auquel Dieu a nous a appe­lé. Enfin mer­ci de prier pour qu’un plus grand nombre de fidèles accepte Son invi­ta­tion à venir aider à Sa moisson.

Père John Fullerton †

Statistiques du district des USA

Actuellement, le dis­trict des USA comprend :
– 50 prêtres
– 5 diacres
– 12 frères
– 61 seminaristes
– 24 sœurs (tech­ni­que­ment, elles sont auto­nomes du District)
– 850 Membres du Tiers-Ordre
– 105 églises, cha­pelles ou centres de messe
– 16 prieurés
– 3 centres de formation
– 4 mai­sons pour retraites
– 23 écoles & 1 collège
– 1 mai­son d’é­di­tion (Angelus Press : http://www.angeluspress.org)