LAB n° 4 du Nigeria – Pour contrer la propagation de l’islam, construisons des églises !

SOS-​Africa – Les lettres aux amis et bienfaiteurs
de la mission Saint-​Michel du Nigeria

Lettre n° 4 de novembre-​décembre 2015

Pour contrer la pro­pa­ga­tion de l’is­lam, construi­sons des églises !

Paris et la France viennent de vivre ce que vit qua­si quo­ti­dien­ne­ment une par­tie de la popu­la­tion nigé­riane… Là-​bas, ces atten­tats sont de plus ciblés envers les catholiques !

Nos mis­sion­naires y tra­vaillent pour­tant tous les jours avec suc­cès : le Père amé­ri­cain John Jenkins a rejoint la mis­sion. Ils sont en train d’é­tendre leur apos­to­lat dans les pays voi­sins et de construire bien­tôt à Enugu. Cette pers­pec­tive doit nous réjouir tous car cela signi­fie une implan­ta­tion durable au ser­vice de la popu­la­tion. Nos pro­jets prennent donc vie avec la future créa­tion d’une grande église, d’une école et d’un patro­nage pour accueillir les enfants…

Vous trou­ve­rez le détail dans le dos­sier spé­cial de ce bul­le­tin ain­si que la chro­nique géo­po­li­tique de Romain pour bien com­prendre les enjeux du pays.

Soyez par avance remer­ciés de vos prières et de votre géné­ro­si­té (il ne manque désor­mais que 35K€ pour ache­ter ce grand ter­rain…) et soyez sûrs en retour des prières de toute la mis­sion St Michel à vos intentions.

Nous vous sou­hai­tons un bon et Saint Avent et une très belle fête de Noël !

Le Président Jean-​Benoît de Lacoste

Lettre Aux Amis et Bienfaiteurs de la mission Saint-​Michel au Nigéria – N° 3 – Mai-​juin 2015

Accès à : Nigeria : achat d’un ter­rain, construc­tion d’un prieu­ré, d’une école, d’une église – Nov. 2015


Pour lire toute la lettre cli­quez sur l’i­mage ci-dessus

Comment nous aider concrètement ?

Nigeria – Prieuré Saint-​Michel Archange d’Enugu

Prieur : Abbé Pierre Yves Chrissement

Saint Michael’s Priory
Society St Pius X
15 Umukwa Street
Independence Layout
ENUGU – NIGERIA
00 234 70 60 96 98 09
sspxnigeria@gmail.com
Le repor­tage pho­tos sur l’i­nau­gu­ra­tion du prieu­ré le 26 aôut 2012