Les œuvres mariales de la Tradition

Vierge à l'Enfant couronnée par les anges, par Gérard David

La Fraternité Saint-​Pie X s’efforce depuis long­temps de déve­lop­per des œuvres de spi­ri­tua­li­té et d’apostolat sous le patro­nage de la Très Sainte Vierge Marie. Mais sont-​elles toutes connues ? Pour les fidèles qui souhai­tent en savoir plus — et bien les dis­tin­guer ! — il nous paraît utile de pré­sen­ter briè­ve­ment les prin­ci­pales, tout au moins celles en acti­vi­té dans le District de France.

La Confrérie Marie Reine des Cœurs

La Confrérie Marie Reine des Cœurs s’adresse aux per­sonnes qui ont fait la Consécration de soi-​même à Jésus-​Christ par les mains de Marie, de saint Louis- Marie Grignion de Montfort, ou qui dési­rent s’y pré­parer. La consé­cra­tion mariale de saint Louis-​Marie Grignion de Montfort est un renou­vel­le­ment des pro­messes du bap­tême accom­pa­gné d’une dona­tion to­tale et défi­ni­tive de soi-​même à Jésus-​Christ par les mains de Marie, et de tout ce que l’on pos­sède dans l’ordre natu­rel et sur­na­tu­rel. On s’y pré­pare pen­dant 33 jours selon les direc­tives du Père de Montfort. Obligations : 1) renou­ve­ler quo­ti­dien­ne­ment la con­sécration, ne serait-​ce que par ces mots : « Je suis tout à Vous, et tout ce que j’ai, je Vous l’offre, ô mon aimable Jésus, par Marie votre très sainte Mère » ; 2) s’efforcer de tout faire en union avec Marie, fai­sant tout par Marie, avec Marie, en Marie et pour Marie afin de pou­voir plus par­fai­te­ment vivre et agir par, avec, en et pour Jésus. Un bul­le­tin men­suel est en­voyé aux membres.

Aumônier : M. l’abbé Guy Castelain. Confrérie Marie Reine des Cœurs, Prieuré Notre-​Dame du Sa­cré-​Cœur, Le Moulin du Pin, F – 53290 Beaumont- Pied-de-Bœuf.

Renseignements et contact : 06.38.79.52.73 ou cmrc.fsspx@gmail.com

La Croisade du Rosaire

La croi­sade du Rosaire répond aux demandes de Notre-​Dame à Fatima qui, six fois de suite, a deman­dé la réci­ta­tion quo­ti­dienne du cha­pe­let comme re­mède à tous les maux actuels. Le Croisé s’engage à dire chaque jour, au moins une dizaine de cha­pe­let, ain­si que la prière sui­vante deman­dée par la Très sainte Vierge, le 13 juillet 1917, lors de sa 3e appari­tion : Ô mon Jésus, pardonnez-​nous nos péchés, pré­servez-​nous du feu de l’enfer et condui­sez au Ciel toutes les âmes. Nous vous prions spé­cia­le­ment pour celles qui ont le plus besoin de votre misé­ri­corde.

Aumônier : M. l’abbé Fabrice Delestre.

Contact et ren­sei­gne­ments : Croisade du Rosaire 2, rue Courteline, 78500 SARTROUVILLE. croisadedurosaire@outlook.fr — 06.47.50.13.94

La Confrérie Notre-​Dame du Sacré-Cœur

Notre-​Dame du Sacré-​Cœur est par­ti­cu­liè­re­ment invo­quée pour le suc­cès des causes dif­fi­ciles et dé­sespérées : conver­sion des pécheurs, ceux sur­tout qui nous touchent de près ou pour les­quels nous avons particulière­ment l’obligation de prier. On peut s’ins­crire à la Confrérie pour prier ensemble.

Il suf­fit d’envoyer au siège de la confré­rie, au Moulin du Pin, son nom de bap­tême et son nom de famille, et de réci­ter chaque jour, matin et soir, l’invocation « Notre-​Dame du Sacré-​Cœur, priez pour nous ». On peut por­ter une médaille qui rap­pelle ces engagements.

Prieuré Notre-​Dame du Sacré-​Cœur, Le Moulin du Pin, F – 53290 Beaumont- Pied-de-Bœuf.

La Confrérie de la Reine du Puy

La double fin de la Confrérie est d’honorer Notre ‑Dame dont le Trône est au Puy (plus ancien sanc­tuaire marial de France après Chartres, pre­mière appa­ri­tion de Marie en France, et prin­ci­pal sanc­tuaire marial en France jusqu’aux appa­ri­tions de Lourdes, qui est fille du Puy), et de se sanc­ti­fier par elle. Dans cet esprit il est deman­dé sim­ple­ment la réci­ta­tion ou le chant de l’Antienne du Puy (le Salve Regina) à chaque Angelus et à la fin du chapelet.

Renseignements : M. l’abbé Philippe Godard, 2, rue de l’Orée du Bois, 27770 Illiers‑l’Evêque.

La Milice de Marie

La Milice de Marie com­prend deux caté­go­ries de participants :

  • les « membres priants » qui s’engagent à réci­ter le cha­pe­let chaque jour avec quelques prières très courtes ;
  • les « membres actifs » qui accom­plissent des mis­sions d’apostolat, prin­ci­pa­le­ment la dis­tri­bu­tion de tracts et de médailles mi­raculeuses en porte-​à-​porte, mais aus­si d’autres actions sous la direc­tion d’un prêtre : visites de malades, aide à des fa­milles en dif­fi­cul­té… Ils assistent à une réunion toutes les deux semaines pour nour­rir leur zèle et rendre compte des actions menées.

Les membres per­mettent ain­si à Notre- Dame de réa­li­ser de nom­breuses conver­sions et retours aux sacre­ments, dans la mesure de leur aban­don à Elle.

Directeur spi­ri­tuel natio­nal : M. l’abbé Jean-​Baptiste Quilliard – Milice de Marie – Prieuré Saint Yves, 26 rue des Sittelles, 29490 GUIPAVAS. conciliummilitiamariæ@gmail.com

Informations sup­plé­men­taires auprès du Secré­tariat natio­nal au 04 74 06 66 26.

La Milice de l’Immaculée

A ne pas confondre avec l’œuvre pré­cé­dente ! Fondée à l’origine par St Maximilien Kolbe, elle cherche la conver­sion des pécheurs et la sanctifica­tion de ses membres. Ceux-​ci se divisent en trois classes : « Dans le pre­mier degré, cha­cun se consacre soi-​même à l’Immaculée et cherche à pour­suivre le but de la Milice indi­vi­duel­le­ment. (…) Dans le deu­xième, des sta­tuts par­ti­cu­liers et des pro­grammes lient ensemble les membres. (.) Dans le troi­sième, se réa­lise la consé­cra­tion sans limites à l’Immaculée » notam­ment par des vœux reli­gieux. La Milice re­commande l’apostolat indi­vi­duel, la dis­tri­bu­tion de Médailles mira­cu­leuses et de tracts, et bien sûr l’union à la Très Sainte Vierge dans toute notre vie pour lui ser­vir d’instrument docile.

Certaines cha­pelles pos­sèdent un « Coin M.I. » où sont dis­po­nibles tracts, ins­crip­tions et Médailles miraculeuses.

Aumônier pour la France : M. l’abbé Guy Castelain. Contact : france@militia-immaculatae.info ou 06 38 79 52 73. Site inter­net : m‑i.info