Lettre du district d’Afrique n° 03 du 21 janvier 2016 – Aux Amis et Bienfaiteurs

Lettre du district d’Afrique n° 03
du 21 janvier 2016 – Aux Amis et Bienfaiteurs

Afrique du Sud : Retraite sacerdotale

Editorial de l’abbé Loïc Duverger, Supérieur du District d’Afrique

Chers amis bienfaiteurs,

En ce début d’année, je vou­drais vous remer­cier de l’aide sub­stan­tielle que vous nous avez appor­tée tout au long de l’année qui vient de s’écouler. Elle fut néces­saire et uti­li­sée à bon escient pour faire vivre nos com­mu­nau­tés et pour avan­cer dans la réa­li­sa­tion de nos pro­jets d’extensions. Saint Joseph répond tou­jours à nos besoins en vous ins­pi­rant de nous faire quelques dons. Certains pour­raient croire que nous avons de gros bien­fai­teurs qui sou­tiennent notre action. Certes ces bien­fai­teurs impor­tants existent et nous leurs sommes gran­de­ment rede­vables de leur large géné­ro­si­té. Cependant tout au long de l’année, c’est la mul­ti­pli­ci­té des petits dons qui per­met jour après jour, mois après mois, de faire face aux néces­si­tés de la vie courante.

Quelques idées pré­con­çues donnent une idée fausse de la réa­li­té que nous vivons. La pre­mière est de dire que l’Afrique se déve­loppe éco­no­mi­que­ment et devrait suf­fire à ses besoins. Cependant les fidèles qui fré­quentent nos mis­sions sont dans la grande majo­ri­té des per­sonnes qui ne pro­fitent guère de ce déve­lop­pe­ment. Les dis­pa­ri­tés sociales sont impor­tantes et si beau­coup s’enrichissent, la majo­ri­té reste dans une pau­vre­té qui per­met de vivre par­fois hono­ra­ble­ment mais sou­vent très jus­te­ment, trop jus­te­ment pour sub­ve­nir com­plè­te­ment aux besoins des mis­sions. La pau­vre­té est sou­vent le moyen uti­li­sé par le Bon Dieu pour rap­pe­ler qu’il ne sert à rien de gagner l’univers si l’on en vient à perdre son âme.

Une deuxième idée fausse est de croire qu’en Afrique on peut vivre de rien et qu’avec peu on vit très bien. La réa­li­té est autre. Une grande par­tie des pro­duits manu­fac­tu­rés vient de l’étranger. Au prix de base, il faut ajou­ter le prix du trans­port et les taxes qui en aug­mentent consi­dé­ra­ble­ment le coût. Ainsi, faire venir des livres d’Europe où des Etats Unis peut rendre le livre plus cher que le prix de vente ini­tial, mal­gré les géné­reuses réduc­tions qui sont accordées.

Aussi quelque soit votre don, si petit soit-​il, il est le bien­ve­nu et nous aide gran­de­ment.

Le 30 novembre 1919 au len­de­main de la pre­mière guerre mon­diale, dans son ency­clique sur les Missions le Pape Benoît XV exhortait :

« Il faut envoyer aux mis­sions des res­sources, Nous appe­lons à l’aide tous les gens de bien. Nous leur deman­dons d’être géné­reux dans toute la me-​sure de leurs forces. Nous dési­rons voir la géné­ro­si­té des catho­liques s’in­té­res­ser par­ti­cu­liè­re­ment aux oeuvres d’aide aux missions ».

Cette géné­ro­si­té vous la mani­fes­tez depuis long­temps et nous sommes cer­tains qu’elle se mani­fes­te­ra dans le futur.

Et le pape de poursuivre :

« Le tra­vail des mis­sion­naires res­te­rait sans suc­cès, si Dieu ne le fécon­dait par sa grâce ? Or il n’y a qu’un moyen d’ob­te­nir la grâce : la per­sé­vé­rance dans une humble prière. »

Cette prière nous vous la deman­dons aus­si pour nos prêtres, frères et reli­gieuses qui se donnent à la sanc­ti­fi­ca­tion des âmes de cet immense continent.

Chaque soir au cha­pe­let, ils se retrouvent au pied de Notre Dame afin d’implorer que Dieu vous rende au cen­tuple le bien que vous nous faites.

Abbé Loïc Duverger, 21 jan­vier 2016

Pour tout renseignement et abonnement :

Maison de district
Our Lady Queen of Africa House P.O. Box 14881 Bredell 1623
Afrique du Sud
ou fsspx.africa.sec@gmail.com
(Chèques à l’ordre de « Mission de la FSSPX »)

Le District d’Afrique

Supérieur du District : Father Loïc Duverger

Our Lady Queen of Africa House
458 Shamrock Road
PO Box 14881
ZA – Bredell 1623
South Africa.
00 27 11 396 1807
00 27 866 970 120
Les pages consa­crées aux acti­vi­tés du District d’Afrique