Lettre du District d’Afrique n°04 du 23 mars 2016 – Aux Amis et Bienfaiteurs

Lettre du District d’Afrique n° 04
du 23 mars 2016 – Aux Amis et Bienfaiteurs

Gabon : le Juvénat du Sacré-Coeur

Editorial de l’abbé Loïc Duverger, Supérieur du District d’Afrique

Chers amis et bienfaiteurs,

Cette année le dis­trict d’Afrique fête quelques anni­ver­saires que nous évo­quons dans ces pages : les 30 ans de la Mission du Gabon et du prieu­ré du Zimbabwe, les 25 ans du prieu­ré de Durban en Afrique du Sud et les 20 ans du Juvénat du Sacré-​Coeur au Gabon.

C’est l’occasion de rendre grâce à Dieu de sa pro­tec­tion mani­feste dans le déve­lop­pe­ment de nos prieu­rés. A tout ins­tant la Providence veille et donne à cha­cun le néces­saire pour vivre et croître. Sans jamais un sou d’avance, les mai­sons ont été ache­tées amé­na­gées, et les pro­jets d’extension ne manquent pas.

Derrière ce déve­lop­pe­ment maté­riel et tout exté­rieur, il faut consi­dé­rer le beau tra­vail apos­to­lique accom­pli. C’est le bap­tême, la confir­ma­tion, et l’extrême-onction qui ont été admi­nis­trés et ont per­mis à des mil­liers de fidèles de se sanc­ti­fier. Combien de fidèles ont trou­vé ou retrou­vé la Foi grâce à la messe tra­di­tion­nelle et les sacre­ments qui l’accompagnent. Combien y ont pui­sé le secours et la force indis­pen­sable de por­ter les peines et les épreuves de la vie, de cette vie en Afrique si dif­fi­cile, agi­tée par tant et tant de conflits, de crises éco­no­miques et poli­tiques. Combien ont trou­vé dans la Tradition de l’Eglise Catholique les moyens d’éviter de som­brer dans les sectes si puis­santes aujourd’hui, ou de se lais­ser aller au maté­ria­lisme ambiant.

En Afrique, le déve­lop­pe­ment de la Tradition est la preuve mani­feste de sa vita­li­té. Et l’accroissement de l’Eglise Catholique serait encore plus impor­tant, si la liber­té était lais­sée aux prêtres de reve­nir à la litur­gie et la doc­trine traditionnelle.

Malgré les beaux suc­cès, ce que nous repré­sen­tons et le tra­vail que nous accom­plis­sons est une goutte d’eau dans l’océan du bien à réa­li­ser auprès des mul­ti­tudes qui ne con-​naissent pas Notre Seigneur Jésus-​Christ, les catho­liques ne repré­sen­tant qu’à peine 20% de la popu­la­tion du conti­nent africain.

Alors, à l’action de grâce envers Dieu pour le bien accom­pli et envers tous ceux qui sont ses ins­tru­ments pour réa­li­ser ce bien, prêtres, reli­gieux et reli­gieuses qui tra­vaillent au-​près des fidèles, mais aus­si envers tous les bien­fai­teurs qui les sou­tiennent par leurs prières et leurs offrandes, nous joi­gnons la sup­pli­ca­tion afin que la Divine Providence mul­ti­plie les ouvriers dans son champ apos­to­lique et les bien­fai­teurs qui les font vivre.

Puis-​je vous deman­der d’avoir une atten­tion par­ti­cu­lière pour notre prieu­ré du Zimbabwe ? La situa­tion éco­no­mique dif­fi­cile rend la vie quo­ti­dienne très précaire.

Avec l’assurance de notre prière quo­ti­dienne à la Vierge Immaculée.

Abbé Loïc Duverger, 23 mars 2016

Pour tout renseignement et abonnement :

Maison de district
Our Lady Queen of Africa House P.O. Box 14881 Bredell 1623
Afrique du Sud
ou fsspx.africa.sec@gmail.com
(Chèques à l’ordre de « Mission de la FSSPX »)

Le District d’Afrique

Supérieur du District : Father Loïc Duverger

Our Lady Queen of Africa House
458 Shamrock Road
PO Box 14881
ZA – Bredell 1623
South Africa.
00 27 11 396 1807
00 27 866 970 120
Les pages consa­crées aux acti­vi­tés du District d’Afrique