Programme de latin à l’épreuve du baccalauréat de 2010

Programme de latin à l’épreuve du baccalauréat de 2010

Abbé Régis de Cacqueray, Supérieur du District de France

Suresnes, le 25 août 2009

« De nos jours plus que jamais, la force prin­ci­pale des mau­vais, c’est la lâche­té et la fai­blesse des bons, et tout le nerf du règne de Satan réside dans la mol­lesse des chré­tiens. »

Saint Pie X s’adressant à l’évêque d’Orléans après la béa­ti­fi­ca­tion de Jeanne d’Arc, le 13 décembre 1908.

Le Bulletin offi­ciel n°15 du 9 avril 2009 de l’Education Nationale a fait connaître la liste des œuvres obli­ga­toires ins­crites au pro­gramme de langues et cultures de l’Antiquité de la classe ter­mi­nale des séries géné­rales et tech­no­lo­giques. Pour le latin, l’œuvre unique est « L’art d’aimer » d’Ovide. Cette oeuvre se trou­ve­ra encore au pro­gramme de l’année 2011.

« L’art d’aimer » est une œuvre éro­tique du poète Ovide uni­que­ment consa­crée à expo­ser aux hommes d’abord, aux femmes ensuite, touts les conseils pour séduire. L’amour est rava­lé à un expo­sé com­plai­sant des moyens les plus dégra­dés et les plus cyniques pour par­ve­nir à sa fin. L’auteur pro­meut la mul­ti­pli­ca­tion des par­te­naires et réduit la femme à l’état de proie.

Voilà la lit­té­ra­ture sur laquelle les élèves de ter­mi­nale des deux années à venir devraient se plon­ger pen­dant des mois !

Nous pro­tes­tons et nous invi­tons tous les Catholiques et tous les hommes à qui il reste un sens moral à pro­tes­ter contre ce pro­gramme tota­li­taire qui consti­tue une véri­table inci­ta­tion publique à l’immoralité et à la débauche.

Nous vous recom­man­dons de faire entendre votre pro­tes­ta­tion [1] auprès :

- du Ministre de l‘Education Nationale

110, rue de Grenelle
75007 Paris

- du média­teur de l‘Education nationale

Bernard Thomas,
61–65 rue Dutot
75732 Paris Cedex 15
mediateur@education.gouv.fr

Nous invi­tons tout spé­cia­le­ment tous les parents, les pro­fes­seurs et les Directeurs d’établissement sco­laire à se mobi­li­ser et à faire connaître leur oppo­si­tion à un tel programme.

Abbé Régis de Cacqueray ,
Supérieur du District de France.
Suresnes, le 25 août 2009

[1] Modèle de lettre à envoyer au Ministre et au Médiateur

Imprimer le modèle de lettre