Tradition catholique en Afrique n° 13 de mai 2014 – Nos écoles en Afrique

Tradition catholique en Afrique n° 13 de mai 2014
Nos écoles en Afrique

Sommaire de ce numéro spécial sur les écoles de la FSSPX en Afrique

- Éditorial
– Une jour­née à l’é­cole Notre-​Dame de la Providence, par une soeur de la Fraternité
– Saint John the Baptist School, par l’ab­bé Peter Scott
– Holy Cross Academy, par l’ab­bé Christophe Nouveau
– La Fraternité en Afrique : – Liste des Maisons et Prieurés de la Fraternité en Afrique – Comment nous aider

Editorial de l’abbé Loïc Duverger, Supérieur du District d’Afrique

Chers amis bienfaiteurs,

La fon­da­tion d’une école, où que l’on soit, reste une oeuvre dif­fi­cile, un com­bat essen­tiel. Elle l’est en Occident, elle l’est aus­si en Afrique. La jeu­nesse et son édu­ca­tion sont l’en­jeu d’une lutte for­mi­dable entre la Cité de Dieu et la Cité de Satan.

L’actualité de ce com­bat s’est mani­fes­tée clai­re­ment dans les pro­pos tenus, ces der­niers mois, par le ministre de l’Éducation natio­nale en France : « il faut à la fois déra­ci­ner l’empreinte catho­lique qui ne s’ac­com­mode pas de la République et trou­ver, en dehors des formes reli­gieuses tra­di­tion­nelles, une reli­gion de sub­sti­tu­tion qui arrive à ins­crire jusque dans les moeurs, les coeurs, la chair, les valeurs et l’es­prit répu­bli­cain » […]. « Il faut pour cela une reli­gion uni­ver­selle : ce sera la laï­ci­té. Il lui faut aus­si son temple ou son église : ce sera l’é­cole. Enfin il lui faut son nou­veau cler­gé : ce seront les hus­sards de la République (les pro­fes­seurs et les ins­ti­tu­teurs » […]. « C’est le pas­sage d’une reli­gion à une autre : de la reli­gion révé­lée et théo­cra­tique à la reli­gion laïque et libérale ».

Ce com­bat est aus­si le nôtre ici en Afrique. L’école des Pères mis­sion­naires a for­mé les pre­mières élites sociales et poli­tiques. Cette immense bien­fait aurait dû s’é­tendre et s’en­ra­ci­ner, si le Concile et son « esprit » n’a­vaient pas rui­né tous les efforts entre­pris par nos pré­dé­ces­seurs. Aujourd’hui, l’é­cole catho­lique n’a de catho­lique que le nom. Trop sou­vent muse­lée par les cré­dits de l’État, elle se sou­met aux pro­grammes de l’é­cole laïque et ne forme plus de véri­tables catho­liques. Dans cer­tains pays les résul­tats ne sont peut-​être pas encore très visibles mais, dans peu de temps, les poi­sons mor­ti­fères de la laï­ci­té et du libé­ra­lisme semés dans les intel­li­gences des enfants pro­dui­ront leurs fruits d’a­théisme, d’in­dif­fé­ren­tisme et de révolution.

Pour lut­ter contre cette « nou­velle reli­gion, » nous essayons, avec nos petits moyens, d’ou­vrir des écoles dans les pays où la Fraternité s’im­plante. Nous pos­sé­dons 4 écoles. Deux ont atteint leur 20 ans d’âge et deux se sont ouvertes cette année.

Les plus anciennes sont le Juvénat du Sacré-​Coeur au Gabon et l’é­cole Saint John the Baptist de Roodepoort en Afrique du Sud. Les plus jeunes sont Holy Cross Academy au Kenya, école pri­maire pour gar­çons et filles, et l’é­cole Notre-​Dame de la Providence, école pri­maire pour filles au Gabon.

Ce sont ces quatre oeuvres d’é­du­ca­tion que nous vous pré­sen­tons aujourd’­hui, une goutte d’eau dans l’o­céan de ce qu’il fau­drait accom­plir. En par­cou­rant ces quelques pages, vous consta­te­rez le carac­tère uni­ver­sel de l’é­du­ca­tion catho­lique. A tra­vers une grande varié­té de pays, de cou­tumes, de moeurs et d’ha­bi­tudes, ce sont les mêmes prin­cipes catho­liques que nous effor­çons d’im­pri­mer dans l’âme des enfants, le même sou­ci de les faire vivre dans la grâce de Dieu, la même volon­té de faire régner dans leur coeur, dans leur famille, dans la socié­té, Notre Seigneur Jésus Christ ; en un mot le même enthou­siasme pour faire triom­pher la Cité de Dieu.

Dans ce com­bat tita­nesque, nous avons tou­jours besoin de votre sou­tien. Votre aide pré­cieuse en prières et en dons nous per­met de bâtir ces écoles, d’en pro­je­ter l’a­gran­dis­se­ment et d’en pré­voir d’autres.

Au nom de tous ces enfants et de toutes leurs familles, nous vous remercions.

Abbé Loïc Duverger, Supérieur du District d’Afrique

Pour tout renseignement et abonnement :

Tradition
Maison de district
Our Lady Queen of Africa House P.O. Box 14881 Bredell 1623
Afrique du Sud
ou fsspx.africa.sec@gmail.com
(Chèques à l’ordre de « Mission de la FSSPX »)