Vincent Lambert, permis de tuer ?

Mise à jour du 2 juillet : la nou­velle est tom­bée dans les medias à par­tir de 12h30. Le pro­ces­sus d’eu­tha­na­sie de Vincent a repris aujourd’­hui, annon­cé à tous les membres de sa famille par simple e‑mail par le méde­cin res­pon­sable. « Le cours de la pro­cé­dure d’ar­rêt de trai­te­ment sera pour­sui­vi à par­tir de ce jour ».

N’abandonnons pas ! Nous sommes le jour de la Visitation, mys­tère de la Foi par lequel nous deman­dons à La Vierge Marie la cha­ri­té fraternelle.

Reprenons ou enga­geons nous : prières, sacri­fices, messes, che­min de croix…

Rien ne sera per­du pour Vincent Lambert, ni pour sa famille, ni pour la conver­sion des mau­vais et le com­bat contre l’euthanasie !

« L’humble et dou­lou­reuse prière triomphe de Dieu Lui-​même » nous dit Padre Pio.

Agnès, Augustin, Antoine, Rosine, avec vous « jeû­neurs pour Vincent »

jeuneurspourvincent@gmail.com

Mise à jour du 21 mai : Hier soir, la cour d’ap­pel de Paris a ordon­né la reprise de l’hy­dra­ta­tion et de l’a­li­men­ta­tion de Vincent Lambert : leur arrêt avait com­men­cé dans la mati­née, le condam­nant à mort en quelques jours.

Sans doute la dif­fu­sion devant les juges par son avo­cat d’une vidéo mon­trant Vincent pleu­rant lors­qu’il apprend qu’il va mou­rir les aura fait réflé­chir. « On en parle comme d’un gar­çon qui n’a aucune conscience. Quand il a vu ses parents et son frère hier, Vincent pleu­rait. Voilà l’homme qu’aujourd’hui on est en train de tuer », com­mente Me Triomphe.

Sans doute aus­si la grande chaîne de prières et de sacri­fices entre­prise par tous ceux qui refusent cette mise a mort a‑t-​elle été enten­due par le ciel. Continuons nos efforts !

***

Fin mars, nous vous avions aler­tés qu’une grave déci­sion devait être prise par le Conseil d’Etat au sujet de Vincent Lambert. Et donc au sujet de l’application de l’euthanasie en France dont Vincent Lambert est deve­nu un symbole.

Cela a été fait le 24 avril. Le Conseil d’Etat a confir­mé le juge­ment du Tribunal Administratif de Châlons-​en-​Champagne, juge­ment qui vali­dait la déci­sion du CHU de Reims du 9 avril 2018 de faire mou­rir volon­tai­re­ment Vincent Lambert.

Depuis, tous les recours juri­diques pos­sibles ont été faits pour cas­ser cette décision :

- 30 avril : La Cour Européenne des Droits de l’Homme rejette la requête des parents de Vincent.

- 3 mai : Le Comité International des Droits des Personnes Handicapées de l’ONU (CIDPH) accepte de s’occuper du dos­sier. Il demande à la France de sus­pendre l’arrêt de mort en atten­dant qu’il se pro­nonce sur le sujet.

- 7 mai : Le gou­ver­ne­ment fran­çais a indi­qué qu’il répon­drait à la demande du comi­té, mais qu’il n’é­tait pas tenu, léga­le­ment, de la res­pec­ter. Donc on pou­vait faire mou­rir Vincent.

A la suite de cela, le 10 mai, le CHU de Reims a infor­mé par cour­rier les parents de Vincent Lambert qu’il allait arrê­ter son hydra­ta­tion et son ali­men­ta­tion tout en le pla­çant en séda­tion pro­fonde. Il mour­ra ain­si de faim et de soif, avec peu de souf­france dit-on.

Il sera tué, eutha­na­sié … assassiné.

Un ultime recours dépo­sé au Tribunal Administratif de Paris a été reje­té le 15 mai. Tous les recours juri­diques ont été épuisés.

Reste le recours au Ciel.

Des chaines de prières et de sacri­fices, de com­mu­nions et de messes à cette inten­tion se sont for­mées ici et là. Nous pou­vons nous y asso­cier, cha­cun selon ses capacités.

Car l’enjeu est immense. L’exécution de Vincent Lambert ouvre la porte à l’euthanasie de toute per­sonne dont il sera jugé que la vie ne vaut plus la peine d’être vécue. Donc pas seule­ment les per­sonnes en fin de vie ; car Vincent Lambert n’est pas en fin de vie. Il est handicapé.

Alors fai­sons mon­ter vers Dieu nos sup­pli­ca­tions confiantes pour qu’il ne per­mette pas qu’un tel mal se fasse dans notre pays.

Pour en savoir plus : http://www.jesoutiensvincent.com/chronologie-complete-de-laffaire-vincent-lambert/

Sources : La Porte Latine du 17 mai 2019 /​

A lire aussi

L’euthanasie en ques­tion, par Mgr Bernard Tissier de Mallerais
Le pro­jet scé­lé­rat de la loi Claeys-​Léonetti – Abbés Christian Bouchacourt et Denis Puga
L’Eglise catho­lique et l’eu­tha­na­sie, abbé F. Castel
Qu’est-​ce que l’eu­tha­na­sie ?, par M. l’ab­bé Denis Quigley

Les vidéos qui donnent une toute autre vision que celle des « euthanasistes » dans l’affaire Lambert

04 mars 2014 – Vincent Lambert, un sort sus­pen­du à la Loi [09′ 26″]
24 juin 2014 – Lambert : les révé­la­tions de sa maman [03′ 24″]
24 juin 2014 – Entretien avec le Professeur X. Ducrocq, l’un des experts qui ont exa­mi­né Vincen [02′ 18″]
24 juin 2014 – M° Jérome Triomphe : Vincent n” a pas deman­dé à mou­rir [01′ 51″]