Du 16 au 31 juillet 2022

Camp de cadres

Cet été à Etcharry (Sud-​Ouest), rejoi­gnez ce camp de jeunes qui sou­haitent acqué­rir une for­ma­tion de chef et déve­lop­per le sens de l’effort dans une saine cama­ra­de­rie catho­lique. Qu’ils deviennent chefs de famille ou prêtres, les jeunes d’aujourd’hui sont la condi­tion de l’avenir.

Le camp de cadres est un camp de for­ma­tion, d’une durée de 2 semaines, qui a lieu chaque année durant la seconde quin­zaine de juillet, et qui s’adresse aux jeunes gens de 18 à 25 ans.

La for­ma­tion est prin­ci­pa­le­ment axée sur l’exercice de l’autorité ; elle vise éga­le­ment à déve­lop­per le sens de l’engagement et le dépas­se­ment de soi des sta­giaires. Ceux-​ci y trouvent enfin les moyens d’approfondir dura­ble­ment leur vie spirituelle.

Le but du Camp de cadres

Le camp ambi­tionne de for­mer des hommes catho­liques convain­cus qui aient conscience de la néces­si­té de l’engagement, qui assument leurs res­pon­sa­bi­li­tés, et qui sachent exer­cer l’autorité quand ils sont en situa­tion de commander.

Tous les piliers et les acti­vi­tés pro­po­sées lors du camp tendent à cet objectif.

L’origine du camp

Le camp est né d’un constat du Supérieur du dis­trict de France (FSSPX) : la dif­fi­cul­té gran­dis­sante de trou­ver des jeunes gens qui s’engagent dans les mou­ve­ments de la Tradition et dans la socié­té toute entière, et qui sachent sor­tir de leur zone de confort pour exer­cer une res­pon­sa­bi­li­té avec com­pé­tence et détermination.

Pour remé­dier à cette dif­fi­cul­té, le camp de cadres entend être un trem­plin de deux semaines qui marque la vie d’un jeune homme en lui fai­sant prendre de la hau­teur ; une étin­celle qui lui donne la force et les moyens de s’engager pour le bien de la Cité.

Pédagogie du camp

Le camp se déroule pour par­tie dans des locaux en dur (for­ma­tions théo­riques, repas, offices) et pour par­tie en exté­rieur sur un mode de vie rus­tique (nuits sous tente, raids, acti­vi­tés de plein air).

Il alterne théo­rie et pra­tique, for­ma­tions en salle et acti­vi­tés exté­rieures. Une équipe d’encadrement expé­ri­men­tée et étof­fée, com­po­sée d’une direc­tion, d’un enca­dre­ment rap­pro­ché et de deux aumô­niers, anime les dif­fé­rents modules ; elle s’appuie éga­le­ment sur quelques inter­ve­nants exté­rieurs. Le supé­rieur du dis­trict inter­vient pour clore le camp.

La péda­go­gie ain­si mise en œuvre cherche à déve­lop­per l’esprit de cohé­sion au sein des sta­giaires répar­tis en équipes, afin d’appuyer les modules qui com­posent le camp et en consti­tuent les quatre piliers :

  • Formation à l’exercice de l’autorité, par le biais de cours théo­riques, d’exercices pra­tiques et de mise en application ;
  • Sens de l’engagement, nour­ri par la pré­sen­ta­tion d’exemples d’engagement et par l’accent mis tout au long du camp sur la néces­si­té de l’implication dans la vie de la Cité ;
  • Dépassement de soi, à tra­vers le rythme du camp et sa rus­ti­ci­té, les acti­vi­tés phy­siques ou de plein air (esca­lade, rap­pel, canyo­ning, via fer­ra­ta, via cor­da­ta, spé­léo), et les 3 raids (24 h, 48 h et 72 h) qui jalonnent les deux semaines ;
  • Spiritualité et for­ma­tion intel­lec­tuelle, par les offices et temps de prière, ain­si que par les modules de phi­lo­so­phie poli­tique et morale.

Source : Site du Camps de cadres

fraternité sainte pie X

Autres évènements