4, 5 et 6 juin 2022

Chartres – Paris, c’est reparti !

Il est néces­saire pour l’Église que l’on voit à nou­veau flot­ter les ban­nières de la chré­tien­té à Chartres, dans nos plaines beau­ce­ronnes, pour ter­mi­ner par la pro­ces­sion triom­phale de Paris.

Après deux ans d’interruption, Chartres-​Paris, c’est reparti !

« Nous sommes la jeu­nesse de Dieu » tel est le thème enthou­sias­mant que nous ont pro­po­sé nos supérieurs. 

Dans ce monde où, comme le dit le père Calmel, le diable s’acharne à rendre les hommes vieux… Nous mar­che­rons der­rière la petite sainte Thérèse, sainte Jeanne d’Arc et Godefroy de Bouillon dans l’enthousiasme de la jeunesse.

Une fois de plus, nous ferons nôtre l’injonction de Charette : « On nous dit que nous sommes les sup­pôts des vieilles super­sti­tions ; faut rire ! Mais en face de ces démons qui renaissent de siècle en siècle, sommes une jeu­nesse, Messieurs ! Sommes la jeu­nesse de Dieu. La jeu­nesse de la fidé­li­té ! Et cette jeu­nesse veut pré­ser­ver pour elle et pour ses fils, la créa­ture humaine, la liber­té de l’homme intérieur. »

Comme les années pré­cé­dentes, nous par­ti­rons de Chartres et mar­che­rons jusqu’à Paris avec nos adultes, nos enfants, nos han­di­ca­pés, rien ne sera changé !

Venez mar­cher avec nous, c’est nécessaire !

C’est néces­saire pour vous ! Pour vous sor­tir de votre quo­ti­dien et retrou­ver la mor­ti­fi­ca­tion de la marche dans une ambiance de prière et d’effort.

C’est néces­saire pour notre Église ! Que l’on voie à nou­veau flot­ter les ban­nières de la chré­tien­té à Chartres, dans nos plaines beau­ce­ronnes, pour ter­mi­ner par la pro­ces­sion triom­phale de Paris.

C’est néces­saire pour nos amis iso­lés, pour ceux qui n’ont pas le bon­heur de vivre près d’une vraie paroisse, pour nos amis étran­gers qui à chaque fois sont stu­pé­faits et revi­go­rés par la force de la tra­di­tion en France.

C’est néces­saire pour ceux qui vous ver­ront pas­ser et sau­ront que la chré­tien­té n’est pas morte.

Venez nom­breux !

Si vous crai­gnez de perdre votre confort, si vous êtes trop atta­chés à votre télé­phone por­table, votre radia­teur, votre cli­ma­ti­sa­tion, venez ! Venez vous res­sour­cer par l’effort et la prière dans une ambiance d’enthousiasme !

N’ayez pas peur de la souf­france, de la mala­die, de l’inconfort ! Craignez plu­tôt, dans ce monde déses­pé­rant, de n’avoir pas assez fait pour votre sanc­ti­fi­ca­tion, la conver­sion des pécheurs et la gloire de notre Église.

Bien ami­ca­le­ment.

J. Le Conte, Directeur de coordination.

Source : Site de l’as­so­cia­tion Pèlerinages de Tradition

fraternité sainte pie X

Autres évènements