26 juin 2022

Le Grand Sacre d’Angers

Cette solen­nelle pro­ces­sion du Saint-​Sacrement a consti­tué durant plus de 800 ans l’é­vé­ne­ment reli­gieux et cultu­rel majeur de la cité angevine.

Le Grand Sacre n’évoque sans doute plus grand-​chose aux Angevins d’aujourd’hui, tant la mémoire du pas­sé de notre pro­vince s’est éva­nouie. Pourtant cette mani­fes­ta­tion a consti­tué durant plus de 800 ans, chaque année, l’événement cultu­rel et reli­gieux majeur de la cité ange­vine, dont la renom­mée dépas­sait alors très lar­ge­ment les fron­tières de l’Anjou.

Le Grand Sacre est indis­so­ciable de l’histoire et de l’identité ange­vine : durant 800 ans, cette pro­ces­sion a mar­qué la ville d’Angers et l’Anjou par son faste et sa magni­fi­cence, huit siècles pen­dant les­quels toute la ville défi­lait sur un iti­né­raire sécu­laire de la Cathédrale Saint-​Maurice au repo­soir du Saint Sacrement, place du Tertre, sur l’autre rive de la Maine (la Doutre).

Cette mani­fes­ta­tion dépas­sait lar­ge­ment le cadre reli­gieux, ras­sem­blant toute la cité ange­vine, jus­ti­fiant ain­si l’extraordinaire splen­deur de la céré­mo­nie, connue de toute la France : les cor­po­ra­tions et les métiers, les auto­ri­tés civiles, mili­taires et judi­ciaires, tous et cha­cun en tenue d’apparat se met­taient suc­ces­si­ve­ment en marche avec leurs musiques. Quatre à cinq mille per­sonnes laïques for­maient ain­si le pre­mier acte de la pro­ces­sion. Douze « torches » (chars por­tés à épaules d’hommes) des cor­po­ra­tions ryth­maient le défi­lé repré­sen­tant des scènes de l’Histoire Sainte. Modelés dans la cire, les cent quarante-​quatre per­son­nages gran­deur nature qui les déco­raient étaient détruits à la fin de la pro­ces­sion. Le cor­tège litur­gique sui­vait, for­mé des ordres reli­gieux et du cler­gé des paroisses, escor­té par les digni­taires du cha­pitre de la cathé­drale, ne repré­sen­tant qu’un nombre minime d’individus com­pa­ré à celui de la foule qui l’accompagnait.

Interrompue pen­dant la Révolution fran­çaise, la pro­ces­sion du Grand Sacre reprit sa marche dès le calme reve­nu et trou­va au cours du XIXème siècle puis au XXème siècle des élans nou­veaux et des formes nou­velles. Mais le Grand Sacre, qui ne béné­fi­cie plus de l’apport des cor­po­ra­tions sup­pri­mées, prend alors un autre ton, moins fes­tif et davan­tage reli­gieux. Cependant, res­pec­tant l’itinéraire sécu­laire, 10 à 15000 per­sonnes par­ti­ci­paient encore à la pro­ces­sion après la guerre, témoi­gnant de sa vita­li­té. Le Grand Sacre ne résis­te­ra hélas pas au grand vent ico­no­claste de l’après Vatican II et sera pure­ment et sim­ple­ment sup­pri­mé en 1968.

Près d’un demi-​siècle après sa dis­pa­ri­tion, on peine à ima­gi­ner aujourd’hui l’ampleur et l’importance de cette mani­fes­ta­tion. Au jour de la Fête Dieu, c’est toute la Ville qui se retrou­vait ras­sem­blée sur le pavé ange­vin entre cathé­drale et Tertre Saint-​Laurent. Pas une seule mai­son du par­cours n’était pri­vée de fleurs, de dra­pe­ries ou de ten­tures, ajou­tant par cette diver­si­té à la beau­té du par­cours. Des décors éphé­mères en bois décou­pé, des ori­flammes, des ban­nières, trans­for­maient la ville en une scène colorée.

Mais il ne serait pas dit que le Grand Sacre avait vécu… et qu’il serait à jamais enfoui dans l’oubli d’un pas­sé révo­lu. En 2013, la Tradition catho­lique a renoué avec ce pas­sé pres­ti­gieux ange­vin. Près de 800 per­sonnes catho­liques ont mar­ché der­rière le Saint Sacrement, chan­tant hymnes et cantiques.

Qui organise cette procession ?

La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, du Prieuré de Gastines, et l’as­so­cia­tion « Comité Saint Maurille » ont déci­dé en 2013, de pro­mou­voir et res­tau­rer la pro­ces­sion du Grand Sacre, aban­don­née depuis 1968. Ils ont l’am­bi­tion, d’an­née en année, de lui redon­ner l’é­clat d’une belle pro­ces­sion de la « Fête-​Dieu », et d’un évé­ne­ment impor­tant du patri­moine des angevins.

Que le Christ règne !

La procession de 2019 en vidéo

Bellevigne-en-Layon
FSSPX District de France
1 chemin de Gastines, Faye-d'Anjou 49380 Bellevigne-en-Layon
+33 2 41 74 12 78
+33 2 41 66 22 64
49p.gastines@fsspx.fr
retraites.gastines@fsspx.fr (inscription retraites)
fraternité sainte pie X

Autres évènements