Classement des diocèses de France

Les dio­cèses de France ont connu depuis l’ap­pli­ca­tion des prin­cipes désas­treux du concile Vatican II une chute ver­ti­gi­neuse en nombre de prêtres. La déna­tu­ra­tion de la doc­trine catho­lique jointe à la nou­velle litur­gie néo-​protestante ont conduit inévi­ta­ble­ment à ce désastre fou­droyant. Les chiffres parlent d’eux-​mêmes…

A sa modeste mesure, la Fraternité Saint-​Pie X tra­vaille depuis 50 ans à tra­vers le monde au relè­ve­ment de l’Église. Un quart de ses prêtres exercent aujourd’­hui leur minis­tère en France, pays d’o­ri­gine de son fon­da­teur Mgr Marcel Lefebvre. Son refus de toute com­pro­mis­sion avec les erreurs conci­liaires, son rejet déter­mi­né des causes du désastre font que la Providence per­met aujourd’­hui au District de France la Fraternité Saint-​Pie X de figu­rer en effec­tif par­mi les plus grands dio­cèses du royaume de Marie. 

Classement des diocèses de France

Les chiffres sont ceux des Annuaires Pontificaux des années 2020 et 1964 édi­tés par la Librairie Editrice du Vatican.

  • le clas­se­ment est fon­dé sur l’ef­fec­tif actuel des prêtres incar­di­nés dans chaque diocèse.
  • figure tou­jours à gauche l’ef­fec­tif de 2020.
  • figure tou­jours à droite l’ef­fec­tif de 1964, soit un an avant l’en­trée en vigueur du concile Vatican II (1962–1965).
  • Les dio­cèses qui n’ont pas de don­nées pour l’an­née 1964 sont ceux qui ont été créés à par­tir de 1966.

Grands diocèses (plus de 120 prêtres en 2020)

Le dio­cèse de Paris (1e) est logi­que­ment celui qui compte le plus de prêtres en France. Le siège du Primat des Gaules qu’est Lyon (3e) figure sur le « podium » entou­ré des deux dio­cèses encore pla­cés sous le régime avan­ta­geux du concor­dat de 1801 avec l’Etat, Strasbourg (2e) et Metz (4e).

Le District de France de la Fraternité Saint-​Pie X a été pla­cé à titre indi­ca­tif : il figure entre la 15e et la 16e position.

fraternité sainte pie X

Diocèses de taille moyenne (entre 75 et 120 prêtres en 2020)

Le dio­cèse de Lille (39e) a connu une hémor­ra­gie consi­dé­rable qui l’a déclas­sé, de même que ceux jadis si flo­ris­sants de Saint-​Brieuc (32e), Rodez (44e), Rouen (49e) ou encore Annecy (37e).

fraternité sainte pie X

Petits diocèses (moins de 75 prêtres)

Les dio­cèses de bas de tableau semblent voir leur exis­tence même remise en ques­tion faute de prêtres, ce sont notam­ment ceux de Tulle, Nevers, Le Havre, Langres, Digne et Pamiers.