Le cardinal Philippe Barbarin favorise l’expansion de l’islam en France

A la demande de l’i­mam Kamel Kabtane, rec­teur de la grande mos­quée de Lyon, le car­di­nal Barbarin apporte son sou­tien à un pro­jet musul­man. Compte tenu du pre­mier mot du com­mu­ni­qué de Son Eminence, on pour­rait croire que c’est le cou­teau sur la gorge que ce sou­tien a été obte­nu. En effet, son appel [1] inti­tu­lé « La concorde ne doit jamais craindre de voir pro­gres­ser la culture « , com­mence ainsi :

« Interpellés par Monsieur Kamel Kabtane, les res­pon­sables des Eglises catho­lique et refor­mée de Lyon apportent leur sou­tien au pro­jet d’un Institut de Civilisation Musulmane dans la Métropole lyonnaise. »

Sur son blog, Yves Daoudal fait ce com­men­taire pour don­ner un sem­blant d’ex­pli­ca­tion à cet « inter­pel­lés » :

« On croi­rait un com­mu­ni­qué d’un évêque copte en Egypte sur l’installation d’un riche ins­ti­tut isla­mique près de sa pauvre cathé­drale. A la dif­fé­rence près que l’évêque copte n’a pas le choix (et qu’il met­trait un point d’hon­neur à ne pas faire de faute)… »

Il aurait pu aus­si rele­ver que le Primat des Gaules, éga­li­ta­riste en diable, se met au même niveau que le Président du Conseil de Consistoire de l’Eglise Protestante Unie dans un très oecu­mé­nique « Eglises catho­lique et refor­mée de Lyon ». En cela il ne fait que suivre le Pape François qui, le 27 juin 2016, a défen­du la doc­trine héré­tique de Luther sur la jus­ti­fi­ca­tion [2].

Au moment ter­rible où notre patrie meur­trie et maintes fois endeuillée s’in­ter­roge sur la com­pa­ti­bi­li­té entre les « valeurs répu­bli­caines » et « l’is­lam de France », le car­di­nal Barbarin n’a lui aucun doute et jus­ti­fie la construc­tion du pro­jet d’Institut isla­miste de Lyon comme une mesure éga­li­taire en regard des ins­ti­tuts chré­tiens déjà exis­tants. Il écrit donc béa­te­ment et sans aucun état d’âme :

« De même qu’existent aujourd’hui l’ECCLY (Espace cultu­rel du chris­tia­nisme à Lyon) et l’Espace Hillel (consa­cré à la culture juive) lan­cés avec le sou­tien du Grand Lyon, il nous parait juste qu’un lieu de pré­sen­ta­tion, d’études et de débats per­met­tant de décou­vrir les apports de la culture musul­mane, puisse fédé­rer de larges sou­tiens. Depuis plus d’un demi-​siècle, les prin­ci­paux acteurs de la vie publique lyon­naise, très atta­chés à une juste concep­tion de la laï­ci­té, portent le sou­ci d’une heu­reuse entente entre les dif­fé­rentes confes­sions. Cette concorde ne doit jamais craindre de voir pro­gres­ser la culture, condi­tion indis­pen­sable de la paix. »

Naïveté ou com­pli­ci­té mor­bide ? Aveuglement ou foi dété­rio­rée par le poi­son du Concile Vatican II ? Nous sommes mal­heu­reu­se­ment en droit de nous poser ces ques­tions, même si ce Prince de l’Eglise nous a déjà don­né de mul­tiples gages de son isla­mo­phi­lie sui­ci­daire et pour l’Eglise et pour la France !

Sources : yvesdaoudal.hautetfort.com /​lyon.catholique.fr /​La Porte Latine du 23 juillet 2016

Notes de bas de page

  1. Communiqué publié sur lyon.catholique.fr du 10 juillet 2016 et signé « Etienne TISSOT, Président du Conseil de Consistoire de l’Eglise Protestante Unie – Cardinal Philippe Barbarin, Archevêque de Lyon ».[]
  2. Lire : Le pape François défend la doc­trine héré­tique de Luther sur la jus­ti­fi­ca­tion : « sur ce point si impor­tant il ne s’é­tait pas trom­pé » ! []