Notre intégration sera notre dissolution dans l’Eglise conciliaire

« Le lien offi­ciel à la Rome moder­niste n’est rien à côté de la pré­ser­va­tion de la foi ». Mgr Marcel Lefebvre, Notre-​Dame du poin­tet, le 30 mai 1988.

En 25ème anni­ver­saire du rap­pel à Dieu de notre père bien-​aimé nous offre l’oc­ca­sion de rem­plir un devoir de pié­té filiale à son égard et de nous rap­pe­ler son exemple pour notre propre per­sé­vé­rance dans la tem­pête qui ébranle l’Eglise.

A pro­pos de la haine du monde contre ceux qui croi­ront en Jésus-​Christ (S. Jean 15, 18–25), le fon­da­teur de la Fraternité Sacerdotale Saint-​Pie X écrivait :

« Il y aura aus­si, par l’af­fai­blis­se­ment de la foi, la fatigue de por­ter la croix, de n’être pas du monde et d’être per-​sécutés par le monde. Cet iso­le­ment se res­sent aujourd’­hui plus que jamais » (cité dans « La Cloche d’Ecône », 22.3.1992 ).

A cause de cette usure du temps, nous devons deman­der sa force au Saint-​Esprit pour qu’il nous arme de cou­rage, afin de conti­nuer à « com­battre le bon com­bat de la foi » (1ère à Timothée 6, 12), le com­bat pour le règne social de Notre Seigneur Jésus-​Christ, qui ne se limite pas à la défense de la messe catholique.

Avoir l’âme longue

Nous refu­sons et refu­se­rons tou­jours, Dieu aidant, les fruits empoi­son­nés du Concile Vatican II : la liber­té reli­gieuse, l’œ­cu­mé­nisme, la col­lé­gia­li­té et la réforme liturgique.

Contre eux, nous pro­fes­sons ouver­te­ment la foi catho­lique. Ainsi, nous nous pré­pa­rons à ral­lu­mer la flamme, lorsque Dieu aura déci­dé de redon­ner à l’Eglise des chefs vrai­ment catholiques.

« En atten­dant que la vraie lumière de la Tradition dis­sipe les ténèbres qui obs­cur­cissent le ciel de la Rome éter­nelle » (Déclaration de Rome, 21.11.1974).

Pour l’ins­tant, la Sainte Eglise Romaine est tou­jours occu­pée par l’Eglise conci­liaire. Cette crise qui a sui­vi le Concile dure depuis plus de cin­quante ans, et cela peut durer long­temps encore. Armons-​nous donc de patience, et plus pré­ci­sé­ment de lon­ga­ni­mi­té, cette ver­tu annexe de la force, qui sait attendre. Pour tenir bon dans la guerre et rem­por­ter la vic­toire sur un enne­mi qui cherche à nous user, il faut avoir « l’âme longue ».

C’est une ver­tu dont Mgr Lefebvre nous a don­né l’exemple.

Ce qui est secondaire

Par ailleurs, pour évi­ter le piège d’un accord sans le retour préa­lable de la hié­rar­chie actuelle « à la vraie lumière de la Tradition », il y a un prin­cipe à tenir abso­lu­ment : la pro­fes­sion publique de la foi est plus impor­tante que le fait de retrou­ver une situa­tion juri­dique nor­male.

Mgr Lefebvre insis­tait beau­coup sur ce point auprès des membres de la Fraternité :

« Ce qui nous inté­resse d’a­bord, c’est de main­te­nir la foi catho­lique. C’est cela notre com­bat. Alors la ques­tion cano­nique, pure­ment exté­rieure, publique dans l’Eglise, est secon­daire. Ce qui est impor­tant, c’est de res­ter dans l’Eglise… dans l’Eglise, c’est-​à-​dire dans la foi catho­lique de tou­jours et dans le vrai sacer­doce, et dans la véri­table messe, et dans les véri­tables sacre­ments, dans le caté­chisme de tou­jours, avec la Bible de tou­jours. C’est cela qui nous inté­resse. C’est cela qui est l’Eglise. D’être recon­nus publi­que­ment, cela est secon­daire. Alors il ne faut pas recher­cher le secon­daire en per­dant ce qui est pri­maire, ce qui est le pre­mier objet de notre com­bat » (confé­rence à Ecône, 21.12.1984).

Une cage dorée

Depuis l’an­née sainte de l’an 2000, date de la reprise des contacts avec la Fraternité, la Rome moder­niste sait jouer les mélo­dies les plus sédui­santes pour nous enchan­ter et nous faire entrer dans la cage dorée de l’Eglise conci­liaire : pro­po­si­tion de pré­la­ture per­son­nelle, recon­nais­sance de la Fraternité en Argentine, pou­voirs pour confes­ser pen­dant l’an­née sainte, pos­si­bi­li­té d’une recon­nais­sance uni­la­té­rale par le Pape sans accord doc­tri­nal ni cano­nique préa­lable, etc.

Les dis­cus­sions théo­lo­giques de 2009–2011 avaient confir­mé qu’un fos­sé doc­tri­nal infran­chis­sable nous sépare de la Rome actuelle.

Depuis lors, en se pla­çant sur le ter­rain d’ac­cords pra­tiques ponc­tuels, il s’a­git pour le Vatican de pas­ser par-​dessus cette oppo­si­tion fon­da­men­tale entre la nou­velle reli­gion et la foi de tou­jours que nous défen­dons, pour nous ame­ner à la « pleine com­mu­nion », sachant que notre inté­gra­tion sera notre dis­so­lu­tion dans l’Eglise conci­liaire. Rome a 2000 ans de diplo­ma­tie der­rière elle…

Cependant, Mgr Lefebvre conserve dans l’é­ter­ni­té sa grâce de fondateur.

Qu’il conti­nue donc à veiller sur notre chère Fraternité et sur toute la famille de la Tradition, en les pré­ser­vant du nau­frage du ralliement !

A cette fin, qu’il nous garde fidèles au Christ-​Roi et au Cœur Immaculé de Marie, fidèles à la Rome éter­nelle et à saint Pie X ! Et cela ne peut se faire sans la sanc­ti­fi­ca­tion de cha­cun d’entre nous.

Sources : Abbé Philippe François

(1) Plus de documents sur Mgr Lefebvre

Accès aux oeuvres publiées par Mgr Lefebvre
Vidéo – 25 mars 2012 : bio­gra­phie de Mgr Marcel Lefebvre, 1905–1991 [23′ 09″]
Obsèques de Mgr Lefebvre – Sermon de M. l’ab­bé Schmidberger – 2 avril 1991
Sur les pas de Mgr Marcel Lefebvre : une petite visite gui­dée de Tourcoing
Marcel Lefebvre : Une his­toire suisse, in lesobservateurs.ch le 24 jan­vier 2013
« Je crois en la sain­te­té de Mme Lefebvre », par Credidimus cari­ta­ti – Vendredi 12 juillet 2013
23 sep­tembre 1979 à la Porte de Versailles : l’é­mou­vant tes­ta­ment spi­ri­tuel de Mgr Marcel Lefebvre [03′ 45″]
Les années de la grande guerre vues par Mgr Marcel Lefebvre
Il y a cin­quante ans, le 28 juillet 1962, Mgr Marcel Lefebvre deve­nait supé­rieur géné­ral des Pères du Saint-Esprit
Sermons et confé­rences de Mgr Marcel Lefebvre en audio, écrits et vidéos

Mgr Lefebvre tel que nous l’a­vons connu, abbés J‑P Boubée, D.Puga, et P‑M. Gainche – Mars 2016
25° anni­ver­saire du Dies nata­lis de Mgr Lefebvre – Entretien exclu­sif de Mgr Tissier de Mallerais – 25 mars 2016
Il y a 25 ans, Mgr Lefebvre nous quit­tait : entre­tien de M. l’ab­bé Bouchacourt à Présent – 25 mars 2016
Lisez, vous aus­si, la bio­gra­phie de Mgr Lefebvre !, abbé Thierry Gaudray – 25 Mars 2016
Mgr Lefebvre et la pré­di­ca­tion de la foi, sous le patro­nage de saint Paul, abbé Thiérry Roy – 25 Mars 2016
Le com­bat de la Foi de Mgr Lefebvre est-​il tou­jours d’ac­tua­li­té ?, abbé Laurent Pouliquen – 25 Mars 2016

Sermons, vidéos, textes, conférences de ou sur Mgr Lefebvre

Prière pour la glo­ri­fi­ca­tion de Son Excellence Mgr Marcel Lefebvre
Sermons écrits de Mgr Marcel Lefebvre
Les vidéos sur ou consa­crées à Mgr Marcel Lefebvre
Il y a cin­quante ans, le 28 juillet 1962, Mgr Marcel Lefebvre deve­nait supé­rieur géné­ral des Pères du Saint-Esprit