Dimanche 25 juillet 2010 : pélerinage islamo-​chrétien, au Vieux-​Marché (22)

On peut ain­si lire sur le site Bretagne.com – dans sa rubrique Tourisme – cette annonce qui désho­nore sans doute pos­sible le rec­teur local :

« A l’oc­ca­sion du Pardon des Sept Saints, aura lieu le par­don islamo-​chrétien de Vieux-​Marché (Côtes d’Armor). Créé en 1954, il sym­bo­lise le rap­pro­che­ment de l’Islam et de la Chrétienté avec des messes catho­liques et Fahtiya (prière musul­mane). »

Pour sa part, Le Télégramme.com du 22 juillet 2010 écrit :

Psalmodie de la sou­rate « les gens de la caverne »
près de la source lors du pardon 

« Dimanche, office reli­gieux à 10h30, sui­vi de la lec­ture de la sou­rate dans le cadre des ren­contres islamo-chrétiennes. » 

Enfin, le jour­nal local, voir ci-​dessous, donne la parole au Père Roucou, Directeur du S.R.I. (Service des Relations avec l’Islam) qui com­pare la bur­ka à la sou­tane et qui nie, toute honte bue, faire du rela­ti­visme ou par­tic­per à un quel­conque syn­cré­tisme !

Le site de la CEF quant à lui s’est fait assez silen­cieux cette année, mais en 2009 il écri­vait très offi­ciel­le­ment et sans aucun état d’âme apparent : 

« Le dimanche matin, les pèle­rins assis­te­ront à la qui sera pré­si­dée par Monseigneur Claude Rault, évêque de Laghouat-​Ghardaia en Algérie. Les pèle­rins se ren­dront ensuite à la fon­taine aux sept trous où Taicha Bentaleb, imam de Saint-​Brieuc réci­te­ra la sou­rate 18, avant l’é­change de lait et de dates et d’un repas pris en com­mun autour d’un méchoui. » 

Nous atten­dons tou­jours la réac­tion d’un seul évêque fran­çais à cette scan­da­leuse apos­ta­sie publique, digne fille de celle d’Assise en ce funeste jour du 27 octobre 1986.