Réponses de la Congrégation pour la Doctrine de la foi aux Dubia présentés par Mgr Lefebvre du 9 mars 1987

Présentation de cette édition des « dubia », ou des objections contre la conception de la liberté religieuse du Concile Vatican Il.

Le 6 novembre 1985, Mgr Marcel Lefebvre avait remis à la Congrégation pour la Doctrine de la foi 39 Dubia (doutes) à pro­pos de la Déclaration conci­liaire Dignitatis Humanae sur la liber­té religieuse.

Le 9 mars 1987, le car­di­nal Ratzinger, pré­fet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, trans­met­tait à Mgr Lefebvre la réponse de cette congrégation :

« A la demande de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, j’ai étu­dié avec atten­tion un ample dos­sier éla­bo­ré par S.E. Mgr Lefebvre, dans lequel sont pré­sen­tés un cer­tain nombre de dubia sur la pos­si­bi­li­té de conci­lier la doc­trine sur la liber­té reli­gieuse du Concile Vatican II et le Magistère anté­rieur. Déjà, dans les diverses phases de l’é­la­bo­ra­tion de la Déclaration Dignitatis huma­nae, cette ques­tion avait été très pré­sente et le texte défi­ni­tif de la Déclaration lu-​imême, dans son pré­am­bule, affi.rme expres­sé­ment que « ce Concile du Vatican scrute la tra­di­tion sacrée et la sainte doc­trine de l’Eglise d’où il tire du neuf en constant accord avec le vieux » (n. 1). De même, par la suite, de nom­breuses études théo­lo­giques, en com­men­tant la Déclaration conci­liaire, ont vou­lu mon­trer de quelle manière l’in­dis­cu­table nou­veau­té que repré­sen­tait ca do~ûment était en conci­nui­té et en har­mo­nie avec le Magistère antérieur. »

Lire la suite de cette étude ci-dessous.

Les réponses de la Congrégation pour la Doctrine de la foi aux Dubia

Accès au texte des réponses de la Congrégation pour la Doctrine de la foi